28.06.2016, 15:11

Brexit: la croissance de Ryanair est freinée par le vote

chargement
La compagnie low cost freine son déploiement.

Brexit L'incertitude économique engendrée par le Brexit touche aussi le secteur aérien. La compagnie irlandaise à bas coût Ryanair annonce qu'elle stoppera momentanément l'ouverture de nouvelles destinations.

Ryanair ne devrait pas ouvrir de nouvelles lignes au Royaume-Uni dans les prochains mois en raison de "l'incertitude" économique engendrée par le Brexit, a affirmé mardi à l'AFP le directeur général de la compagnie aérienne à bas coûts irlandaise, Michael O'Leary.

"Je ne pense pas que nous ouvrirons beaucoup de nouvelles lignes au Royaume-Uni au cours des 12 ou 18 mois à venir, jusqu'à ce que cette incertitude soit dissipée", a-t-il expliqué.

Ryanair attend une cinquantaine de nouveaux avions, des Boeing, d'ici l'an prochain, a-t-il ajouté. "La plupart, sinon la totalité de ces avions vont être affectés à des pays de l'Union européenne."

Bien que "déçu" par le résultat du référendum, M. O'Leary pronostique cependant que "le Royaume-Uni restera dans le marché unique, ce qui préservera probablement l'espace aérien" européen.

"Il n'y aura pas tant de conséquences que ça (au Brexit) à long terme, que ce soit pour les consommateurs ou Ryanair", a-t-il dit.

Le Brexit pourrait ouvrir une période de turbulences pour le secteur aérien britannique, qui a grandement bénéficié du ciel unique européen instauré depuis une vingtaine d'années.

 

Les conditions de vol entre le reste de l'UE et le Royaume-Uni sont actuellement régies par le marché unique du transport aérien instauré à partir de la fin des années 1980, système qui a levé toutes les restrictions commerciales pesant sur les compagnies aériennes "communautaires", c'est-à-dire contrôlées par les Etats membres de l'UE ou leurs ressortissants, et dont le siège est installé dans l'UE.

Même si elle a mené une bruyante campagne en faveur du maintien britannique dans l'UE, la compagnie à bas coût Ryanair est un peu moins exposée du fait de son origine irlandaise, bien qu'elle dispose d'un dense réseau au Royaume-Uni.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BrexitBrexit: le Parlement européen veut une procédure de sortie immédiateBrexit: le Parlement européen veut une procédure de sortie immédiate

BrexitBrexit: Londres exclut un deuxième référendumBrexit: Londres exclut un deuxième référendum

IMMOBILIERSuisse: baisse record des taux hypothécaires après le brexitSuisse: baisse record des taux hypothécaires après le brexit

Top