13.01.2019, 16:01

L'économie des principales destinations des montres neuchâteloises sera chahutée en 2019

Premium
chargement
Les montres Ulysse Nardin lors du SIHH 2018.

Horlogerie Alors que s’ouvre à Genève le Salon international de haute horlogerie, plusieurs grands pays où s’exportent les montres suisses sont dans l'incertitude. Les prévisions de croissance de la Fédération horlogère sont-elles tenables?

Le Salon international de la haute horlogerie (SIHH) s’ouvre à Genève aujourd’hui. L’occasion de se demander où les montres suisses, fabriquées essentiellement dans l’Arc jurassien, sont exportées.

Malgré les crises, le début du 21e siècle a souri à l’horlogerie. Depuis 2000, la valeur totale des exportations annuelles de montres suisses a doublé, passant de 10,3 milliards de francs en 2000, à plus de 20 milliards en 2018, avec un pic historique à 22 milliards  en 2014. En...

À lire aussi...

HorlogerieCroissance encore au rendez-vous pour l’horlogerie suisse en 2019Croissance encore au rendez-vous pour l’horlogerie suisse en 2019

PatrimoineDeux livres publiés par le Musée d’horlogerie de La Chaux-de-FondsDeux livres publiés par le Musée d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds

HORLOGERIELa manufacture d’horlogerie Audemars Piguet s’étend au LocleLa manufacture d’horlogerie Audemars Piguet s’étend au Locle

Top