23.12.2015, 00:58

En 2015, des francophones ont pris la tête de grands groupes

Premium
chargement
Le patron d’AdeccoPatrick De Maeseneire a cédé sa place après six années à la tête de l’entreprise.

ENTREPRISES Credit Suisse, Adecco, Holcim... Les structures dirigeantes de plusieurs grandes sociétés suisses ont changé de main au cours de cette année.

Les structures dirigeantes de plusieurs grandes entreprises helvétiques ont changé de visage au cours de l’année 2015, mais plusieurs d’entre elles ont opté pour des CEO francophones. De Credit Suisse à Adecco, en passant par Sulzer et Salt, on pourra parler français avec le patron même s’il n’est pas romand.

Credit Suisse a créé la surprise en mars en annonçant...

À lire aussi...

TRANSPORTLes poids lourds pèsent sur les routesLes poids lourds pèsent sur les routes

ArgentRevenus, impôts, alimentation: à quoi ressemble le budget moyen des ménages suisses?Revenus, impôts, alimentation: à quoi ressemble le budget moyen des ménages suisses?

inexorableCoûts de la santé: 10’261 francs par personne, soit une hausse de 3,6% en 2019. Et ce sera +3,3% en 2020Coûts de la santé: 10’261 francs par personne, soit une hausse de 3,6% en 2019. Et ce sera +3,3% en 2020

retraitesPrévoyance: le 3e pilier A ne rapporte pratiquement plus rienPrévoyance: le 3e pilier A ne rapporte pratiquement plus rien

MARCHÉS FINANCIERSLa bourse suisse pose  un pied en EspagneLa bourse suisse pose  un pied en Espagne

Top