26.02.2019, 00:01

La fanaison de la fleur coupée suisse

Premium
chargement
La rose est la fleur la plus importée dans la Confédération.
Par par Danielle Majani

AGRICULTURE Les producteurs helvétiques souffrent des arrivées massives, notamment de roses étrangères, et doivent trouver la parade.

Les horticulteurs suisses souffrent des importations massives de fleurs coupées en provenance des pays à bas coût de main-d’œuvre, certains devant aller jusqu’à la restructuration pour survivre. Les consommateurs, souvent insensibles à la saisonnalité des fleurs, sont mis en cause, dans un marché où la production indigène baisse. «Seules les variétés de roses très difficiles à trouver sur le...

À lire aussi...

ConsommationAgriculture: les Suisses boivent trop peu de lait biologiqueAgriculture: les Suisses boivent trop peu de lait biologique

DangerPour le Conseil fédéral, l’économie suisse est menacée par l’augmentation du nombre de retraitésPour le Conseil fédéral, l’économie suisse est menacée par l’augmentation du nombre de retraités

TRAVAUXUn milliard pour corriger le RhôneUn milliard pour corriger le Rhône

Un milliard pour corriger le Rhône

Le Parlement libère les cordons de la bourse pour protéger contre les crues du fleuve sur le territoire valaisan et...

  06.12.2019 00:01
Premium

fièvre acheteuseBlack Friday: La Poste établit un nouveau record de colis acheminésBlack Friday: La Poste établit un nouveau record de colis acheminés

MÉTAUX PRÉCIEUXTransparence accrue pour l’orTransparence accrue pour l’or

Top