06.08.2015, 14:42

Le débat sur le "Swiss made" ajourné à cause des lobbies

Premium
chargement
Pouvoir défendre des produits "made in Switzerland" est un avantage. Le projet vise notamment à définir le degré minimal de "suissitude" que les produits devraient garantir pour afficher le label suisse.
KEYSTONE

LABEL SUISSE Les biens estampillés "made in Switzerland" représentent 5,8 milliards de francs pour l'économie helvétique. Une suissitude à protéger.

La pression des lobbies a eu raison hier du débat sur le label suisse au Conseil des Etats. Confrontés à pas moins de quinze propositions déposées en dernière minute, les sénateurs ont préféré, par 27 voix contre 14, renvoyer le dossier en commission.

La nécessité de légiférer n'a pas été combattue. Tout le monde a reconnu l'avantage de...

Top