30.12.2011, 00:01

Pékin revoit ses priorités

Premium
chargement
INVESTISSEMENTS

La Chine ne souhaite plus d'implantations de sites de construction automobile ou de polysilicium étrangers. En revanche, Pékin se dit ouverte à l'arrivée d'investissements dans les hôpitaux ou dans le crédit bail, selon un document publié hier. Cette liste de 29 pages, publiée sur le site internet de l'agence chinoise de planification économique (NDRC), énumère les secteurs pour lesquels...

Top