02.08.2015, 18:56

Réinsertion délicate

chargement

La réinsertion sur le marché du travail pour les personnes arrivées en fin de droit offre un tableau contrasté. Si 64% retrouvent un job dans les cinq ans, elles doivent souvent accepter des emplois et des salaires peu attractifs. Selon une étude de l'OFS, 64% des personnes sont à nouveau actives dans les cinq ans, 17% cherchent toujours un emploi et 19% sortent du marché de travail (âge ou départ à l'étranger par exemple). Les données analysées portent sur les cinq ans précédents le deuxième trimestre 2008.

Chez les 30-44 ans et les 45-64 ans, ils sont 41% à arriver au terme des 400 jours d'indemnités prévus. En revanche, la proportion des jeunes est moindre (18%).

Le risque d'arriver en fin de droit est élevé pour ceux qui ne bénéficient que d'une scolarité obligatoire, pour les femmes et surtout pour les étrangers. Alors que ces derniers forment 23% de la population active en Suisse, ils représentent 45% des personnes ayant épuisé leur droit au chômage.

La plupart des gens retrouvent un travail dans l'année. Reste que pour les chanceux, les conditions ne sont souvent pas idéales: le travail sur appel ou intérimaire notamment, ou les contrats à durée déterminée sont plus répandus pour les personnes passées par le chômage. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top