27.12.2013, 14:39

Transactions en bitcoin suspendues sur la principale plate-forme indienne

chargement
On recense environ 11,8 millions de bitcoins, selon une étude de la Réserve fédérale américaine qui ne supervise pas cette monnaie indépendante.

Spéculation Toutes les opérations en bitcoin ont été suspendues sur une plate-forme de transactions indiennes, en raison du risque de spéculation.

La principale plate-forme de transaction de la monnaie virtuelle bitcoin en Inde a annoncé qu'elle suspendait ses opérations après une mise en garde de la banque centrale du pays. Cette dernière a averti mardi qu'il y avait un risque de spéculation, relevant que le bitcoin n'était adossé à aucun actif ni aucune activité réelle.

"Nous suspendons nos opérations d'achat et de vente tant que ne sera pas défini plus clairement le cadre réglementaire dans lequel nous pouvons opérer", a indiqué vendredi BuySellBitCo.in sur son site internet. Aucune interdiction ou limitation des échanges de bitcoin n'a cependant été ordonnée.

Le bitcoin - ou "e-monnaie" - inventé en 2009 et émis à partir de codes informatiques complexes, peut être stocké dans des portefeuilles électroniques et échangé via des plates-formes sur Internet contre des devises réelles, sans passer par le système bancaire.

"Les monnaies virtuelles ne reposent sur aucun actif et en tant que tel, leur valeur peut-être sujette à la spéculation", a expliqué la banque centrale indienne qui met en avant "la forte volatilité" de ces monnaies virtuelles.

Début décembre, en Chine, un avertissement de la Banque centrale interdisant aux établissements financiers toute transaction en bitcoins avait fait plonger la monnaie virtuelle.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top