02.06.2016, 10:39

Seulement cinq licenciements chez Greubel Forsey au final

chargement
La marque chaux-de-fonnière est destinée principalement à une clientèle de collectionneurs, avec des montres au prix oscillant entre 200'000 francs et 1,5 million.

Horlogerie L'horloger chaux-de-fonnier Greubel Forsey, qui avait annoncé fin 2014 vouloir licencier dix de ses employés, va finalement supprimer cinq emplois.

Greubel Forsey prévoit un exercice 2016 plus prometteur que 2015. L'horloger chaux-de-fonnier, qui avait annoncé fin 2014 vouloir supprimer dix postes, a finalement biffé cinq emplois. Il se montre optimiste pour l'avenir.

Pour la première fois de son histoire, la marque horlogère a dû licencier. "En réalité, nous n'avons supprimé que cinq postes. Nous étions 115, nous sommes maintenant 110, et nous n'avons pas touché à la production", précise Stephen Forsey, cofondateur de Greubel Forsey, dans une interview parue jeudi dans L'Agefi.

"Notre priorité est de maintenir les développements et la continuité", poursuit-il. La marque s'est également séparée de son directeur Emmanuelle Vuille. "Notre structure de direction est bien en place. Notre modèle n'est pas en cause", selon Stephen Forsey.

Exercice 2016 prometteur

Très haut de gamme, la marque est destinée principalement à une clientèle de collectionneurs, avec des montres au prix oscillant entre 200'000 francs et 1,5 million. L'horloger ne produit que 100 pièces par an. "Nous n'avons jamais trouvé le moyen de passer à un volume supérieur", concède Stephen Forsey.

"Nous sommes en décalage avec l'industrie, l'exercice 2016 est plus prometteur que 2015. Nous avons réalisé un bon Salon de la haute horlogerie de Genève, avec la visite d'une trentaine de collectionneurs, ce qui constitue un signe plutôt positif", analyse-t-il.
Trouver un équilibre

La marque est notamment très exposée à la situation difficile des marchés russe et ukrainien. "Nous avions connu une situation similaire en 2008-2010, mais nous avons toujours réussi à conserver un bon équilibre."

L'horloger compte sur l'Asie du sud-est, l'Europe et les Etats-Unis, "qui se sont très bien repris", pour poursuivre son développement. "Notre défi est toujours le même: trouver 100 collectionneurs chaque année", explique Stephen Forsey.

Basé à La Chaux-de-Fonds, Greubel Forsey a remporté en novembre dernier la prestigieuse Aiguille d'Or, distinction suprême du Grand Prix d'Horlogerie de Genève. La maison créée en 2004 vient de vendre aux enchères, pour 1,46 million de dollars, une montre-école chez Christie's Hong Kong.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HorlogerieGreubel Forsey, à La Chaux-de-Fonds, remporte sa 2e Aiguille d'or à GenèveGreubel Forsey, à La Chaux-de-Fonds, remporte sa 2e Aiguille d'or à Genève

SIHHGreubel Forsey entre art et techniqueGreubel Forsey entre art et technique

Greubel Forsey entre art et technique

Le Salon international de la haute horlogerie s'est ouvert hier à Genève. Seize marques présentent leurs nouveautés...

  20.01.2015 00:01
Premium

conjonctureL'horloger chaux-de-fonnier Greubel Forsey a dû licencier dix collaborateursL'horloger chaux-de-fonnier Greubel Forsey a dû licencier dix collaborateurs

Dix licenciements chez Greubel Forsey

La marque de haut de gamme Greubel Forsey, à La Chaux-de-Fonds, a dû licencier dix collaborateurs, en raison notamment...

  26.11.2014 17:30

Top