29.08.2018, 18:35

Swatch et Audemars Piguet revisitent le spiral

chargement
Une employée d'Audemars Piguet ajuste une présentation lors du salon SIHH 2015 à Genève

Montres mécaniques Le géant biennois annonce qu’une collaboration avec la prestigieuse maison indépendante du Brassus a permis de mettre au point un alliage nouveau destiné au spiral. La pièce doit conférer aux montres mécaniques une plus grande résistance aux champs magnétiques.

Swatch Group, en collaboration avec Audemars Piguet, a développé un nouvel alliage amagnétique appelé Nivachron. «De composition complexe» selon son fabricant, l’alliage a été développé dans le but d’optimiser la résistance des montres aux champs magnétiques. 

Ce spiral, constitué d’une base en titane, serait «très performant face aux variations de température dans des conditions au porté. De plus, il possède une excellente résistance aux chocs. Au final, tous ces avantages impliquent une considérable amélioration de la chronométrie» annonce Swatch group. 

Le spiral forme, avec le balancier, l’élément régulateur de la plupart des montres mécaniques. Difficile à produire, il n’est fabriqué que par une poignée d’acteurs horlogers, notamment Nivarox FAR. Propriété de Swatch Group, l’entité possède un site de production à Val-de-Ruz. 

Contactée, la maison Audemars Piguet a fait savoir qu’elle ne souhaitait rien à ajouter aux informations révélées dans le communiqué  du Swatch Group pour le moment.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top