07.03.2019, 11:20

Chansons bannies de certaines radios, fans révoltés: le film sur Michael Jackson secoue le monde de la musique

chargement
Le documentaire accusant Michael Jackson provoque beaucoup de remous dans le monde de la musique.

Pédophilie Diffusé en début de semaine aux Etats-Unis, «Leaving Neverland», le documentaire qui accuse Michael Jackson d’abus sexuels sur des enfants, suscite des réactions explosives.

Le documentaire «Leaving Neverland», qui accuse Michael Jackson d’abus sexuels sur des enfants, a été diffusé par la chaîne HBO en début de semaine aux Etats-Unis. Les réactions ont été immédiates.

Le documentaire en question

«Leaving Neverland» est un documentaire de quatre heures réalisé par le Britannique Dan Reed. Il se concentre sur deux hommes de 36 et 41 ans qui accusent Michael Jackson d’abus sexuels et de viols alors qu’ils étaient enfants. Ce n’est pas la première fois que le chanteur est accusé de pédophilie, mais la précision des témoignages et leur corroboration rendent vraisemblablement ce film choquant. Il a été diffusé aux Etats-Unis dimanche et lundi derniers par la chaîne HBO et passera sur la chaîne française M6 le 21 mars prochain.

Les audiences

Selon Le Figaro, la première partie du documentaire, diffusée dimanche aux Etats-Unis, a réuni 1,3 million de personnes. La seconde partie a attiré 927’000 spectateurs. Si l’on compare aux 20 millions de personnes qui regardent un épisode de Game of Thrones, cela peut paraître faible, mais il s’agit pourtant de la troisième meilleure audience d’un documentaire pour HBO en dix ans. 

 

 

Les premières réactions

Le réalisateur Dan Reed disait vouloir rétablir la vérité au sujet de Michael Jackson. Il a en tous les cas réussi à secouer émotionnellement les téléspectateurs. Le documentaire a provoqué un véritable cataclysme sur les réseaux sociaux. Certains médias français, comme Le Figaro, ont pu visionner le film en avant-première et ce dernier semble ne pas être de tout repos pour les âmes sensibles. «La scène où James montre en tremblant les bagues offertes par Michael Jackson en guise de simulacre de cérémonie de mariage est particulièrement difficile» écrit le journaliste du Figaro.

 «Face à la caméra de HBO, Wade Robson ne lésine pas sur les anecdotes. Y compris les plus crues», décrit Le Parisien. «Si on le considère comme le témoignage de deux survivants déclarés d’abus sexuels commis, selon eux, par un adulte trentenaire quand ils avaient 7 et 10 ans, «Leaving Neverland» est un uppercut émotionnel qui retourne l’estomac», assure le quotidien français 20 Minutes.

Les répercussions

Certains acteurs du monde de la musique n’ont pas attendu pour prendre des décisions radicales à l’encontre de Michael Jackson. Une vingtaine de radios québécoises ont cessé de diffuser les titres du roi de la pop. De nombreuses chaînes de radio ou de TV se demandent, elles aussi, s’il faut retirer des ondes les œuvres du chanteur. Les grands diffuseurs américains doivent encore annoncer leurs directives.

 

 

Un boycott de Jackson n’est pas à l’ordre du jour en Suisse romande, selon la RTS qui cite le programmateur Willy Dézelu: « Il n’y a pas de règle, mais il faut que l’on soit prudent avec ce qu’on diffuse. Il faut le diffuser au bon endroit au bon moment». Interrogé par 20 Minuten, le directeur musical de la SRF Michael Schuler ne l’exclut pas: «Nous déciderons à une date ultérieure si nous continuerons à diffuser des chansons de Michael Jackson dans le programme.»

Au Musée Grévin de Montréal, la statue de Michael Jackson a été retirée car sa cire était abîmée. La direction assure à Radio Canada que cela n’a rien à voir avec le documentaire. Cependant, elle n’est pas sûre de la réintroduire. « Nous n’avons toujours pas pris la décision, à savoir si le personnage retournerait dans le musée. Nous suivons le cours des événements et la restauration est en cours.» En Angleterre, une statue de Michael Jackson a été retirée du musée national du football à Manchester, rapporte BBC News. Elle avait été installée peu de temps après la mort du chanteur.

Les réactions des fans

Dans le monde entier, les fanclubs de Michael Jackson ont engagé une bataille médiatique contre le film de HBO. En concertation avec les héritiers du chanteur, ils veulent prouver l’innocence de la star. Sur les réseaux sociaux, les réactions des admirateurs du chanteur sont nombreuses et souvent virulentes à l’encontre des deux victimes présumées présentes dans le documentaire.

Interrogé par le quotidien alémanique Tagblatt, le cofondateur du fanclub suisse de Michael Jackson Ueli Meier regrette que Michael Jackson et son nom soient «traînés dans la boue». «Pour les profanes ou les personnes non informées, les documents et les propos des deux victimes montrés dans ce documentaire semblent crédibles», explique-t-il. «J’aurais la même réaction. Mais il faut regarder les choses de plus près.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Harcèlement sexuelHarcèlement sexuel: un documentaire accuse Michael Jackson d'actes pédophilesHarcèlement sexuel: un documentaire accuse Michael Jackson d'actes pédophiles

SpectacleMichael Jackson: une nouvelle comédie musicale prévue pour 2020Michael Jackson: une nouvelle comédie musicale prévue pour 2020

Top