28.12.2016, 14:46

Santé: la grippe pourrait bien gâcher les fêtes du Nouvel An

chargement
Certains Suisses risquent d'être cloués au lit pendant les fêtes du Nouvel An. (illustration)

Santé Les fêtes du Nouvel An risquent d'être gâchées pour de nombreux Suisses. Et pour cause: la grippe a débarqué plus tôt que lors des hivers précédents et pourrait bien clouer aux lits pas mal de ses victimes.

La grippe continue de progresser en Suisse. Elle pourrait bien clouer certains Helvètes au lit au moment des fêtes de Nouvel An. Le virus a débarqué plus tôt que lors des hivers précédents.

Les médecins liés au système de surveillance Sentinella avaient annoncé la semaine passée 18,1 cas suspects pour 1000 consultations médicales, écrit mercredi sur son site l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP). Ce taux correspond à une incidence de 153 consultations dues à une affection grippale pour 100'000 habitants.

Largement répandue

La grippe est plus forte que la semaine précédente où une moyenne de 71 consultations dues à la grippe pour 100'000 habitants avait été relevée. Le seuil épidémique saisonnier se situe à 64 cas pour 100'000. En 2014/15 et 2015/16, ce seuil avait été dépassé après le Nouvel An.

La grippe est désormais largement répandue à Travers toute la Suisse. Elle est un peu moins présente dans la région bâloise ainsi que dans le centre de la Suisse, mais ces deux régions avaient été parmi les premières à être touchées.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SantéSanté: l'épidémie de grippe s'installe en SuisseSanté: l'épidémie de grippe s'installe en Suisse

saisonnièreEn Suisse romande, la grippe ne touche véritablement que Fribourg, le Jura et BerneEn Suisse romande, la grippe ne touche véritablement que Fribourg, le Jura et Berne

bilanAprès 10 ans de campagne pour le vaccin, les grippes tuent encore jusqu'à 500000 personnes chaque annéeAprès 10 ans de campagne pour le vaccin, les grippes tuent encore jusqu'à 500000 personnes chaque année

Top