19.12.2018, 07:48

Santé: la grossièreté d’un collègue aurait un impact sur la qualité de votre sommeil

chargement
La grossièreté d'un collègue peut affecter le sommeil. (illustration)

Santé Avoir un collègue grossier ou désagréable rend souvent les journées de travail difficiles. Et selon une étude américaine, cela affecterait même vos nuits.

Sarcasmes, commentaires déplacés, grossièretés. Il n’est pas rare de devoir supporter la manière de s’exprimer de certains collègues, et cela peut rendre les journées de travail difficiles à supporter. 

Or, une récente étude américaine, publiée dans la revue Occupational Health Science, et relayée par Le Journal de Montréal, montre que ces comportements peuvent aussi vous poursuivre jusque dans votre lit. Les chercheurs de l’Université de Portland ont découvert que le sommeil peut être affecté par la grossièreté d’un collègue.

Le conjoint aussi

L’étude a été menée auprès de 305 couples, dont les hommes avaient en moyenne 43 ans et les femmes 41 ans. Leur temps de travail était au moins de 20 heures par semaine. Les participants ont dû répondre à des questionnaires relatifs aux incivilités vues et vécues au travail, à leur rumination suite à ces comportements et à leur niveau d’insomnie.

Résultat: les personnes témoins ou cibles d’impolitesses au travail ont un plus grand risque de souffrir d’insomnie. Pire encore: le conjoint de l’employé qui rumine suite aux incivilités peut lui aussi voir la qualité de son sommeil baisser, mais seulement s’il travaille dans le même domaine et, encore plus s’il est employé par la même entreprise.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

polémiqueArmée suisse: une recrue tessinoise se fait maltraiter par des collègues, enquête ouverte par la justice militaireArmée suisse: une recrue tessinoise se fait maltraiter par des collègues, enquête ouverte par la justice militaire

Top