27.06.2016, 17:10

La Commission de la concurrence critique le rapport du gouvernement sur la SSR

chargement
La COMCO veut réduire les prestations de la SSR.

Médias La Commission de la concurrence (COMCO) estime que le rapport du Conseil fédéral sur le mandat de la SSR n'est pas assez critique. Selon elle, les médias de service public devraient restreindre leurs prestations.

La Commission de la concurrence (COMCO) critique le rapport du Conseil fédéral sur le service public dans les médias. Il y a trop peu de contrôles, notamment en termes de champ d'action du service public et de potentielle défaillance du marché.

Le secrétariat de la COMCO avait fait part de son point de vue à l'Office fédéral de la communication (OFCOM), a expliqué lundi à l'ats la vice-directrice de la COMCO Carole Söhner-Bührer. Elle revenait sur une information publiée par la NZZ am Sonntag.

"Il s'agit d'un mandat d'examen, pas d'une critique", souligne Mme Söhner-Bührer. Le but n'était pas de s'attaquer à la programmation de la SSR. D'après la COMCO, la notion de statu quo se dégage trop fortement du rapport.

Du point de vue de la concurrence, le service public n'est nécessaire que là où le marché est défaillant, dit la vice-directrice. Il serait également envisageable de restreindre temporairement les prestations de la SSR.

Le syndicat suisse des mass media (SSM) évoque lundi dans un communiqué un "scandale". Avec ses exigences, la COMCO change de cap sans le moindre esprit critique. Des exigences qui visent à affaiblir la SSR pour des raisons politiques et d'économie de marché, dénonce le SSM.

Action de la COMCO remise en question

De plus, la COMCO a, jusqu'ici, fermé les yeux face aux concentrations d'entreprises de médias privées. Il paraît donc étrange que la commission commence à se mêler à la politique des médias, critique le syndicat qui représente plus de 3000 collaborateurs de la SSR.

La COMCO ne compte toutefois pas aller plus loin. Elle a simplement pris position sur le rapport du service public dans le cadre de la consultation des offices, tient à clarifier Mme Söhner-Bührer.

Mi-juin, le Conseil fédéral a publié le rapport très attendu sur le mandat du service public. Il stipule qu'une SSR forte doit être maintenue pour fournir un service public de qualité multilingue.

Mais il est aussi question d'adapter les programmes. Le gouvernement estime que ceux-ci ainsi que les offres en ligne doivent se distinguer plus nettement des contenus commerciaux. Ceci afin que la SSR se concentre encore davantage sur l'information.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MédiasLa SSR doit améliorer son offre pour les jeunesLa SSR doit améliorer son offre pour les jeunes

MediasLa SSR perd 90 millions de francs en 2015La SSR perd 90 millions de francs en 2015

Service publicLa SSR joue la transparence et dévoile les salaires de ses collaborateursLa SSR joue la transparence et dévoile les salaires de ses collaborateurs

Top