02.08.2015, 18:55

«On ne boit pas les rats-kangourous»

chargement
Par RACHEL GAUME - LIBRAIRIE PAYOT, LA CHAUX-DE-FONDS

On entre dans cette histoire comme dans un cauchemar. Imaginez l'endroit: un petit hameau constitué d'un bar, d'une épicerie, de quelques bicoques et d'une décharge. Dans cet endroit vivent une quinzaine d'habitants. Que font-ils? Rien. Ou plutôt si: ils boivent, boivent et boivent encore, car il n'y a rien d'autre à faire dans ce patelin. Mais pourquoi ne vont-ils pas voir ailleurs, me demanderez-vous? Eh bien, et c'est là tout le mystère, car ils ne peuvent pas! Il y a pourtant bien des camions qui viennent à la décharge - et qui repartent. Mais les gens, eux, ne peuvent pas: lorsqu'ils empruntent la route des camions, ils reviennent toujours à leur point de départ! Alors ils se sont fait une raison, et passent leur journée à boire et à se raconter des histoires… Will, le seul personnage né au hameau, décide de percer le mystère, de mener l'enquête en questionnant tous les habitants. Et c'est ainsi qu'on ne lit plus une seule histoire, mais une multitude de destins à l'issue commune. Et puis, un jour, le pire arrive… Un premier roman remarquable, et qui je l'espère finira par être remarqué!

«On ne boit pas les rats-kangourous»
Estelle Nollet
Albin Michel
327 pages


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top