02.08.2015, 19:42

L'iPad, déclencheur de la déferlante attendue des tablettes informatiques

chargement

Relié à internet, plus gros qu'un téléphone mais plus petit qu'un ordinateur portable, en phase avec la génération du tout connecté, l'iPad d'Apple est le déclencheur de la déferlante attendue des tablettes informatiques.

Lancé par Apple en avril aux Etats-Unis, l'iPad, déjà vendu à  plus de 8 millions d'exemplaires, s'est rapidement imposé comme la nouveauté incontournable pour les technophiles, d'autant qu'il est resté de longs mois seul sur le segment. Au risque de laisser le groupe californien définir la catégorie, comme il l'avait fait dix ans plus tôt avec le baladeur numérique.

Pour l'analyste de Forrester Research Sarah Rotman Epps, «les consommateurs travaillent tout le temps, ils ont moins de temps pour se détendre et moins d'argent à dépenser, mais ils veulent toujours profiter de la vie».

Tandis que les semaines de travail n'ont cessé de s'allonger, avec la prolifération d'appareils permettant de rester en lien jour et nuit avec le bureau, «les tablettes comblent un besoin d'outils permettant de remplir des moments libres imprévus, tout en minimisant le temps hors ligne».

Leur popularité est alimentée par l'offre de contenus adaptés fournis par des groupes de médias séduits par les promesses de l'appareil, à commencer par les grands titres de la presse mondiale.

Le groupe News Corp. de Rupert Murdoch est en outre en train de préparer un quotidien spécialement conçu pour l'iPad, «The Daily», tandis que le milliardaire britannique Richard Branson a déjà lancé un mensuel, «The Project».

Concurrence en vue
Du côté des industriels, les concurrents d'Apple se préparent. Au début du mois Samsung a annoncé que sa tablette Galaxy Tab, utilisant le système d'exploitation Android conçu par Google et lancée à l'automne, s'était déjà écoulée à un million d'exemplaires, selon la presse coréenne.

Pour Microsoft, les tablettes sont une «priorité», et le groupe pousse ses partenaires industriels à sortir ces produits. Un premier appareil de Hewlett-Packard, au prix élevé (800 dollars, pour un premier prix de 500 dollars pour l'iPad), n'a cependant eu qu'un lancement confidentiel. Enfin Research in Motion prépare son PlayBook, destiné à séduire les amateurs de son téléphone BlackBerry.

Au total, Forrester prédit qu'il y aura 75 millions d'utilisateurs de tablettes aux Etats-Unis dès 2015. L'impact sur le marché plus général de l'informatique est encore incertain. Certains, comme le patron d'Intel Paul Otellini, y voient un appareil qui s'achète en plus d'un ordinateur, pas à la place. /ats-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top