28.12.2013, 00:01

Bangui, entre accalmie fragile et massacres cachés

Premium
chargement
1/12  
Par BANGUI TANGUY BERTHEMET

CENTRAFRIQUE La présence militaire française reste massive dans la capitale, pour prévenir une nouvelle flambée de violences. Charnier découvert.

C'est un chemin bucolique qui grimpe sur une colline de Bangui. L'endroit serait charmant si on n'y avait pas découvert, le 25 décembre, trente cadavres mal dissimulés sous les feuilles de la jungle par petits groupes épars. Les victimes, signalées par des témoins, étaient mortes depuis trois à cinq jours. "Il s'agit d'hommes âgés d'une trentaine d'années. Tous...

Top