25.02.2019, 23:03

Brésil: un Suisse et sa femme meurent dans le crash de leur avion

chargement
L'avion s'est abîmé en forêt pour une cause encore inconnue.

Accident Crash d’avion mortel pour un Suisse et son épouse dans le nord du Brésil. Ce couple de géologues investis dans la protection de l'environnement effectuait vraisemblablement un vol de plaisance.

Un Suisse a perdu la vie au nord du Brésil après le crash de son avion. Ce géologue de 73 ans et sa femme brésilienne ont décollé d’Alta Floresta, dans l’Etat du Mato Grosso, samedi dernier à destination de Jacareacanga, dans l’Etat voisin du Para. Mais, l’aéronef n’a plus émis aucun signal quelque 45 minutes après le décollage.

La police a finalement localisé l’appareil, un Cessna T182T, dimanche près de la localité de Novo Repartimento, dans l’Etat du Para. Hélas, les occupants étaient déjà décédés lorsque les secours sont arrivés sur place, selon le média régional brésilien en ligne MidiaNews.

Le décès est confirmé par l’Instituto Ekos Brasil sur sa page Facebook. «Nous communiquons le décès de notre président du conseil [...] le 23 février dans un accident aérien.» Le couple profitait manifestement d’un vol de plaisance pour faire quelques photos, selon les informations fournies par des représentants de l’organisation, au sein de laquelle œuvrait le couple.

On ignore comment et pourquoi le Suisse a perdu les commandes de son appareil. «C’est une très triste nouvelle. C’était une excellente personne. Il adorait voler», témoigne un proche au journal alémanique Blick.

Carrière dans l’environnement

Titulaire d’un doctorat de l’Université de Berne, le septuagénaire a débuté sa carrière professionnelle en tant que géologue d’exploration dans le secteur minier aux États-Unis, au Groenland, en Bolivie et enfin au Brésil. En 1980, il a fondé Geoklock, une société helvéto-brésilienne aujourd’hui leader sur le marché des technologies environnementales. Il a aussi occupé la présidence de la Chambre de commerce Suisse-Brésil durant plusieurs années.

En parallèle, il travaillait avec sa femme, âgée de 51 ans, pour le compte de l’Institut Ekos Brésil. Créée en août 2001 à Sao Paulo, la structure a pour but de préserver la biodiversité et promouvoir le développement durable.

L’engagement du couple pour l’écologie était largement reconnu, à en croire les nombreux hommages postés sur Facebook. «Il était l'un des pionniers de l'ingénierie environnementale et l'un des plus grands visionnaires dans ce secteur au Brésil. C’était un amoureux de l'Amazonie», écrit l’un d’eux à propos du Suisse.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CrimeMexique: un Suisse de 84 ans poignardé à mort à AcapulcoMexique: un Suisse de 84 ans poignardé à mort à Acapulco

Tadjikistan: le commanditaire de l'attentat qui a fait 4 morts dont un Suisse est un membre de l'oppositionTadjikistan: le commanditaire de l'attentat qui a fait 4 morts dont un Suisse est un membre de l'opposition

DrameEtats-Unis: la famille américano-suisse retrouvée morte dans l'Utah aurait tout planifiéEtats-Unis: la famille américano-suisse retrouvée morte dans l'Utah aurait tout planifié

Top