02.08.2015, 19:45

Collision ferroviaire meurtrière

chargement

Erreur humaine ou défaillance technique: les enquêteurs cherchaient hier les causes d'une collision ferroviaire qui a fait dix morts samedi soir dans l'est de l'Allemagne. L'accident s'est produit par temps de brouillard. Un train régional transportant une cinquantaine de voyageurs a percuté «de plein fouet» un train de marchandises chargé de conteneurs samedi vers 22h30 à Hordorf, près de Magdebourg. Le tronçon où a eu lieu l'accident est une voie unique et des travaux y étaient prévus durant la nuit de samedi à dimanche.

Une vingtaine de personnes ont aussi été blessées, la plupart grièvement, a indiqué hier la police en n'excluant pas que le bilan s'alourdisse.

«C'est vraisemblablement le signal stop qui n'a pas été respecté», a d'abord dit devant les caméras le chef du gouvernement régional de Saxe-Anhalt Wolfgang Böhmer, arrivé sur place hier matin.

Mais les autorités ont ensuite affiché une grande prudence lors d'une conférence de presse. «Nous serions tous bien inspirés» de ne rien conclure trop vite, a lancé le ministre de l'Intérieur Holger Hövelmann. «L'issue de l'enquête est ouverte. Les conclusions seront rendues publiques le plus vite possible (...) Le système de signalisation doit évidemment être évalué», a renchéri Ralf Krüger, responsable de la police fédérale.

Le train régional a déraillé sous le choc. Sa carcasse était sur le flanc, et aux abords de la voie ferrée gisaient de multiples morceaux de ferraille, des sièges arrachés, des éclats de verre.

Dans la neige fraîchement tombée étaient figées les dix empreintes des dépouilles déposées un temps côte à côte avant d'être emportées dans des corbillards. Et de nombreux policiers, secouristes, enquêteurs et responsables ferroviaires s'affairaient sur les lieux. Selon les premiers éléments de l'enquête, le train de la ligne régionale HarzElbeExpress, semble avoir eu un feu de signalisation au vert.

Quant au conducteur du train de marchandises, appartenant à la société privée Peine Salzgitter, «il ne fait pour l'instant aucune déclaration», a dit Armin Friedrichs, responsable de la police locale. /ats-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

colèreGrève en France: un seul TGV Paris-Bâle ce samedi, tous les autres supprimésGrève en France: un seul TGV Paris-Bâle ce samedi, tous les autres supprimés

POLOGNEAngela Merkel en visite à AuschwitzAngela Merkel en visite à Auschwitz

Angela Merkel en visite à Auschwitz

La chancelière allemande a visité hier le camp de la mort pour la première fois, alors que l’antisémitisme progresse...

  07.12.2019 00:01
Premium

IRANL’Europe hausse  le ton sur les missilesL’Europe hausse  le ton sur les missiles

POLITIQUEOù est le centre-gauche?Où est le centre-gauche?

Où est le centre-gauche?

Après avoir dominé l’Europe, la social-démocratie est à bout de souffle. Tentatives de réanimation avec l’ancien...

  07.12.2019 00:01
Premium

Hong Kong, six mois de lutte

L’engagement des Hongkongais pour la démocratie ne faiblit pas, malgré la répression menée par Pékin.

    07.12.2019 00:01
Premium

Top