28.12.2016, 17:41

Crash en mer Noire: la deuxième boîte noire du Tuplov russe a été retrouvée

chargement
La seconde boîte noire contient les paramètres de vol.

Crash Après le crash d'un Tuplov russe en mer Noire dimanche, la seconde boîte noire a été retrouvée mercredi. Celle-ci permettra d'éclaircir les circonstances du drame ayant coûté la vie à 92 personnes, dont les membres des Choeurs de l'Armée rouge.

La deuxième boîte noire de l'avion militaire russe qui s'est abîmé dimanche dans la mer Noire a été récupérée, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense cité par les agences russes. L'accident a coûté la vie aux 92 personnes qui étaient à bord de l'appareil.

La découverte du deuxième enregistreur du vol est fondamentale pour déterminer les causes du drame. Parallèlement, les résultats préliminaires de l'analyse de la première boîte noire orienteraient les enquêteurs vers un dysfonctionnement des volets des ailes comme possible explication du Crash du Tupolev, selon plusieurs médias russes.

Quinze corps et plus de 200 "fragments de corps des victimes" ont été retrouvés, d'après l'Armée citée par les agences de presse. La plupart d'entre eux ont déjà été transférés à Moscou où ils doivent être identifiés.

Par ailleurs, "depuis le début des opérations de recherches, douze gros morceaux et 1547 petits débris de l'avion ont été découverts", poursuit le ministère de la Défense. Parmi ceux-ci, des morceaux du fuselage, du moteur ou du châssis du Tu-154.

 

 

Chanteurs à bord

L'avion a disparu des écrans-radars dimanche à 03h27 (suisses) à peine deux minutes après son décollage de l'aéroport de Sotchi (sud). Il se rendait sur la base aérienne de Hmeimim, près de Lattaquié (nord-ouest) en Syrie, utilisée pour lancer des bombardements aériens contre les rebelles syriens.

Les autorités écartent pour l'heure la thèse de l'attentat. Les pistes privilégiées par les services secrets sont celles d'un objet ayant obstrué un moteur, du kérosène de mauvaise qualité, une erreur de pilotage ou une défaillance technique de l'avion.

Le crash du Tupolev, exploité depuis 33 ans et révisé en septembre, a provoqué une vive émotion en Russie: 64 membres des Choeurs de l'Armée rouge, symbole du pays connu pour ses tournées triomphales dans le monde entier, se trouvaient parmi les occupants de l'avion.

Le précédent accident majeur impliquant un TU-154 datait de 2010, dans l'ouest de la Russie. Il s'agissait de l'avion transportant le président polonais Lech Kaczynski et une grande partie de la classe dirigeante polonaise. Toutes les personnes à bord avaient péri.

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Crash en mer NoireCrash en mer Noire: un incident technique vraisemblablement à l'origine de l'accidentCrash en mer Noire: un incident technique vraisemblablement à l'origine de l'accident

Crash en mer NoireCrash en mer Noire: la première boîte noire de l'avion russe a été retrouvéeCrash en mer Noire: la première boîte noire de l'avion russe a été retrouvée

Crash en mer NoireCrash en mer Noire: des débris de l'avion retrouvés à 27 mètres de profondeurCrash en mer Noire: des débris de l'avion retrouvés à 27 mètres de profondeur

RussieCrash en mer Noire: jour de deuil national en RussieCrash en mer Noire: jour de deuil national en Russie

Crash en mer NoireCrash en mer Noire: il n'y a aucun survivant dans l'accident d'un avion militaire russeCrash en mer Noire: il n'y a aucun survivant dans l'accident d'un avion militaire russe

Top