02.08.2015, 19:45

Des milliers de manifestants et de nombreux morts dans les rues du Caire

chargement
Plusieurs dizaines de milliers de manifestants appelaient aujourd'hui au Caire au départ du président Hosni Moubarak, a constaté un journaliste sur place, au cinquième jour de manifestations anti-gouvernementales à Travers l'Egypte. La police aurait ouvert le feu contre des manifestants.

«Le peuple veut le départ du président», ont-ils scandé sous le regard de l'Armée déployée depuis hier soir pour le maintien de l'ordre.

La police a ouvert le feu sur un millier de manifestants qui tentaient de prendre d'assaut le ministère de l'Intérieur, au Caire, a rapporté la chaîne de télévision Al-Jazira.

Les Frères musulmans, principale force d'opposition en Egypte, ont appelé à une passation pacifique du pouvoir, dans un communiqué.

La confrérie a affirmé son soutien au «soulèvement pacifique béni» et appelé à la mise en place d'»un gouvernement de transition sans le Parti national démocrate (au pouvoir) qui organise des élections honnêtes et une passation pacifique du pouvoir».

Cette révolte sans précédent contre le président Moubarak, 82 ans, qui dirige le pays depuis 29 ans, a fait jusqu'à présent près de 50 tués. /ats

La téléphonie mobile rétablie ce matin en Egypte

Les services de téléphonie mobile étaient partiellement rétablis en Egypte aujourd'hui en milieu de matinée, ont constaté des journalistes sur place. Cette mesure est intervenue au lendemain d'une journée de manifestations sans précédent en raison desquelles ces services et l'internet avaient été coupés.

L'accès à internet, coupé hier pour contrecarrer les manifestations hostiles au régime, ne semblait toutefois pas avoir été rétabli.

L'internet et la téléphonie mobile ont joué un rôle-clé dans le lancement des manifestations anti-régime en Egypte à l'initiative de jeunes pro-démocratie inspirés par la révolution du jasmin qui a chassé le 14 janvier Zine El Abidine Ben Ali du pouvoir en Tunisie.

Le géant britannique des télécommunications Vodafone avait indiqué hier que tous les opérateurs de téléphonie mobile présents en Egypte avaient «reçu l'ordre de suspendre leurs services dans certaines zones sélectionnées». /ats

«Moubarak doit partir» selon ElBaradei

Le président égyptien Hosni Moubarak «doit partir», a déclaré aujourd'hui l'opposant le plus en vue, Mohamed ElBaradei, dans une déclaration à la chaîne satellitaire France 24. Les manifestations contre le régime se poursuivent en Egypte.

«Je descendrai dans la rue aujourd'hui avec mes collègues pour contribuer à apporter un changement (...) et pour dire au président Moubarak qu'il doit partir», a dit M. ElBaradei, ancien chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Jeudi, M. ElBaradei, prix Nobel de la paix en 2005 avec l'AIEA, s'était dit prêt à mener la transition en cas de départ du président Moubarak. /ats

Le gouvernement a démissionné

Le gouvernement égyptien a démissionné, a annoncé aujourd'hui la télévision d'Etat, au lendemain de l'annonce par le président Hosni Moubarak de la mise en place d'un nouveau cabinet. Selon une source aéroportuaire, le chef d'état-major, Sami Anan, est lui rentré en Egypte après avoir écourté une visite aux Etats-Unis.

Le retour du chef d'état-major est intervenu alors que l'armée a imposé un couvre-feu depuis hier soir sur trois grandes villes du pays dont Le Caire à la suite d'une journée de manifestations et d'émeutes particulièrement meurtrières à travers le pays. Les émeutes se sont poursuivies dans la nuit malgré le couvre-feu.

L'armée a enjoint ce matin la population de respecter le couvre-feu à partir de ce soir et de ne pas se rassembler dans les rues et les places principales, alors que des véhicules militaires étaient déployés sur les lieux stratégiques survolés également par des hélicoptères.

Trente cadavres ont été amenés à l'hôpital El Damardach du Caire hier entre 13h00 et 23h00, durant les manifestations hostiles à Hosni Moubarak, a indiqué aujoud'hui une source hospitalière.

Heurts

Parmi ces corps figuraient ceux de deux enfants âgés de quatre et sept ans, a ajouté cette même source.

Samedi, des milliers de manifestants ont affronté la police à Alexandrie, dans le nord de l'Egypte, et des tirs à balles réelles ont été effectués, a rapporté un journaliste de Reuters sur place.

Le bilan des manifestations contre M. Moubarak s'élève à 20 tués à Alexandrie depuis hier, a ajouté ce témoin. /ats

Moubarak nomme un vice-président et un nouveau premier ministre

Omar Souleïmane, qui dirige les services de renseignement égyptiens, a été nommé vice-président de l'Egypte, rapporte aujourd'hui l'agence officielle de presse MENA. Ce poste avait  été laissé vacant par Hosni Moubarak depuis son accession au pouvoir, en 1981.

Réputé intègre, le chef du renseignement, régulièrement cité parmi les candidats potentiels à la succession du raïs égyptien, est un proche allié de Moubarak.

Il s'est illustré par ses efforts de médiation au Proche-Orient, recherchant notamment à faciliter le dialogue interpalestinien entre le Fatah et les islamistes du Hamas.

Par ailleurs, le ministre de l'Aviation et ancien commandant de l'armée de l'air, le général Ahmad Chafic, a été chargé aujourd'hui de former le gouvernement en Egypte par un décret du président Hosni Moubarak, a annoncé la télévision d'Etat. Il succède à Ahmad Nazif.

Ahmad Chafic est une personnalité généralement appréciée au sein de l'élite égyptienne, y compris de l'opposition. De nombreux analystes avaient évoqué son nom pour éventuellement succéder au président Moubarak en cas de vacance du pouvoir.

Ces deux nominations placent aux principaux postes du pouvoir des hommes ayant des liens avec l'armée égyptienne. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

criminalitéParis: un homme menace des policiers au couteau, il est abattuParis: un homme menace des policiers au couteau, il est abattu

surpriseRoyaume-Uni – Brexit: majorité absolue au parlement pour les conservateurs de Boris JohnsonRoyaume-Uni – Brexit: majorité absolue au parlement pour les conservateurs de Boris Johnson

catastropheNouvelle-Zélande: l’armée récupère 6 corps sur l’île volcanique de White IslandNouvelle-Zélande: l’armée récupère 6 corps sur l’île volcanique de White Island

ROYAUME-UNIL’avenir du Brexit décidé dans les urnesL’avenir du Brexit décidé dans les urnes

CRISEIsraël en mode électoralIsraël en mode électoral

Israël en mode électoral

Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, et son rival Benny Gantz repartent pour une troisième campagne...

  13.12.2019 00:01
Premium

Top