24.12.2014, 09:58

Etats-Unis: un jeune Noir de 18 ans a été abattu par la police près de Ferguson

chargement
Après le drame, des centaines de personnes sont arrivées sur place et des heurts avec la police ont éclaté.
Par O.H.

Violence Un nouveau drame va encore attiser les tensions raciales aux Etats-Unis. Ce mercredi 24 décembre, un jeune Noir de 18 ans a été abattu par la police, tout près de Ferguson, là où Michael Brown a été tué en août dernier.

Un Noir de 18 ans a été tué mardi par un policier dans une station-service de Berkley, dans la banlieue de Saint Louis, non loin de Ferguson. Selon la police, le jeune homme a pointé une arme en direction de l'agent qui venait vers lui. Ce nouveau drame risque de raviver les tensions entre communauté noire et police.

 

La confrontation a eu lieu mardi vers 23 h 15 locales alors qu'un policier menait lors d'un "contrôle de routine", précise un communiqué de la police du comté de Saint Louis. Après avoir "observé" deux hommes qui se tenaient à côté du bâtiment, le policier est sorti de sa voiture et s'est approché d'eux.

Un des hommes "a sorti un pistolet et l'a pointé en direction du policier", ajoute le communiqué. Le texte ne précise pas si celui-ci était un Blanc.

"Craignant pour sa vie, l'agent a ouvert le feu à plusieurs reprises, blessant mortellement le sujet", a expliqué Brian Schellman, porte-parole de la police du comté de Saint-Louis. Le second a pris la fuite", toujours selon la version policière. Le jeune Noir décédé sur les lieux n'a pas été immédiatement identifié.

 

Premiers rassemblements

Selon le "St. Louis Post-Dispatch", une soixantaine de personnes se sont rassemblées sur les lieux de la fusillade. Trois ont été arrêtées. De la fumée était visible sur les images vidéo tournées sur place et on pouvait entendre des détonations.

La fusillade est intervenue à Berkeley, une ville proche de Ferguson où des émeutes avaient éclaté après la mort d'un autre jeune Noir et l'acquittement du policier qui l'avait tué. Le drame de Ferguson avait suscité une émotion considérable dans le pays.

Plusieurs autres drames récents du même type ont attisé la colère de la communauté noire. Elle s'estime victime de racisme de la part de la police.

Des policiers ont visiblement été agressés par la foule en colère:

 

 

La réaction de la mère de la victime:


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top