28.06.2018, 19:10

Gastronomie: pénurie de CO2 en Europe, l'industrie des boissons touchée

chargement
Le groupe néerlandais Heineken dit travailler "24 heures sur 24" pour répondre à une hausse de la demande (illustration).

Pénurie Alors que l'Europe fait face a une vague de chaleur, les entreprises de boissons doivent affronter une pénurie de gaz carbonique servant à donner le pétillant aux bières et sodas. La Grande-Bretagne est particulièrement touchée par le phénomène.

C'est la haute saison pour les bars et les barbecues en Europe qui connaît une vague de chaleur en pleine Coupe du monde. Mais, les entreprises productrices de boissons doivent faire face à une pénurie du gaz carbonique qui donne leur pétillant aux bières et sodas.

 

 

Une pénurie de dioxyde de carbone industriel (CO2) affecte également les producteurs de viande et les entreprises de l'agro-alimentaire dont le réfrigérant est composé de glace carbonique. La glace est un autre produit qui pourrait donc venir à manquer, alors que les températures ont atteint les 30 degrés Celsius dans certains régions d'Europe du Nord.

En Grande-Bretagne, pays le plus touché par la pénurie de CO2, un des principaux fournisseurs en boissons des bars et restaurants rationne les ventes. Le groupe néerlandais Heineken dit travailler "24 heures sur 24" pour répondre à une hausse de la demande, étant donné les températures chaudes et la compétition de football, en s'approvisionnant en gaz dans tout son réseau européen.

Coïncidence

La pénurie de gaz carbonique a été rapportée par la revue spécialisée Gas World, évoquant "la situation la plus difficile d'approvisionnement à toucher le marché européen du dioxyde de carbone depuis plusieurs décennies". Elle a expliqué le phénomène par une coïncidence entre l'entretien programmé des usines en Europe du Nord et une tendance à la baisse du marché de production de l'ammoniac, composant majeur de l'engrais.

Grande-Bretagne très touchée

Tandis que les industriels privilégient l'approvisionnement en ammoniac depuis l'Europe du Sud et au-delà, la Grande-Bretagne a été particulièrement touchée en raison des routes de transbordement plus longues et de la fermeture de toutes ses usines de transformation d'ammoniac, à l'exception d'une.

 

 

Dans un communiqué, Air Liquide a expliqué que la pénurie était le "résultat de l'arrêt exceptionnel et simultané des unités de production de CO2 brut". L'entreprise a ajouté qu'elle était "mobilisée à plein temps pour répondre aux besoins de sa clientèle industrielle et de l'agro-alimentaire dans un contexte de pénurie temporaire échappant à son contrôle".

Si cette semaine est une "semaine critique" pour l'industrie, la situation devrait s'arranger dès que les usines d'ammoniac seront relancées, a rapporté Gas World. Un soulagement pour les amateurs de football, au moment où la Coupe du monde entre dans sa phase finale.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Fast foodAlimentation: en pénurie de viande locale, McDonald's Suisse va importer du bœuf d'AutricheAlimentation: en pénurie de viande locale, McDonald's Suisse va importer du bœuf d'Autriche

pénurieGrande-Bretagne: KFC en pénurie de poulets, des centaines de restaurants fermésGrande-Bretagne: KFC en pénurie de poulets, des centaines de restaurants fermés

PénurieAlimentation: pénurie de pommes de terres, plus de chips au JaponAlimentation: pénurie de pommes de terres, plus de chips au Japon

Les Japonais privés de chips

Vous imaginez un apéro ou une grillade sans chips? Les Japonais oui. Depuis le 12 avril, le pays est quasi privé de...

  26.04.2017 15:23

NOUVELLE-ZÉLANDELa pénurie de pommes de terre fait craindre une «chipocalypse»La pénurie de pommes de terre fait craindre une «chipocalypse»

Top