24.12.2018, 00:01

Gouvernement ferme face aux gilets jaunes

Premium
chargement
GROGNE

L’exécutif français a affiché sa fermeté, hier, au lendemain de l’«acte VI» du mouvement des gilets jaunes. Le président Emmanuel Macron a appelé au rétablissement de «l’ordre», alors que son premier ministre Edouard Philippe a, lui, condamné les quelques débordements du week-end.

A trois jours de Noël, la mobilisation a été moindre que lors des samedis précédents. Quelques échauffourées avec...

À lire aussi...

SAHELLes massacres s’enchaînent au Burkina FasoLes massacres s’enchaînent au Burkina Faso

BRÉSILJair Bolsonaro, un président en campagne permanenteJair Bolsonaro, un président en campagne permanente

PROCHE-ORIENTUn pacte pour une paix improbableUn pacte pour une paix improbable

Un pacte pour une paix improbable

Les Palestiniens n’ont pas été associés aux négociations entre Donald Trump et Benyamin Nétanyahou. Israël va annexer...

  29.01.2020 00:01
Premium

Plus de 11 000 réfugiés en un mois

Plus de 11 000 habitants du Darfour se sont réfugiés au Tchad, en un mois, en raison de violences dans cet...

    29.01.2020 00:01
Premium

ISRAËLDemande d’immunité retiréeDemande d’immunité retirée

Demande d’immunité retirée

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou, inculpé pour corruption, a renoncé à sa demande d’immunité.

  29.01.2020 00:01
Premium

Top