06.08.2015, 14:27

Hasards heureux dans la famille des millionaires du loto

chargement
Après son père et sa mère Tord Oksnes s'est dit: "et pourquoi pas moi?"

insolite Un bonheur n'arrive jamais seul, surtout pour cette famille norvégienne qui a remporté à trois reprises des sommes astronomiques à la loterie nationale en l'espace de quelques années.

Heureux aux jeux, malheureux en amour? Si l'adage dit vrai la famille Oksnes doit vivre dans un chaos affectif des plus désolant. Ces Norvégiens ont remporté à trois reprises le gros lot  à la loterie nationale en l'espace de quelques années. Le gain est en effet tombé à chaque fois à une date très proche d'un accouchement.

En gagnant 12,2 millions de couronnes (près de 2 millions de francs) au loto le week-end dernier, Tord Oksnes, 19 ans, s'est inscrit dans ce qui semble devoir devenir une plaisante tradition familiale.
 
Avant lui, sa soeur de 26 ans, Hege Jeanette, avait empoché 8,2 millions de couronnes (1,3 million de francs) en 2010 et leur père Leif, 58 ans, avait lui-même gagné 4,1 millions (650'000 francs) en 2006, toujours en jouant au loto.
 
Pour la petite histoire, les gains familiaux ont été remportés à chaque fois que Hege Jeanette s'apprêtait à accoucher ou venait de le faire, dont deux fois à juste quelques heures d'intervalle.
 
A l'en croire, ses trois autres frères, qui n'ont pas (encore?) gagné à la loterie, la regardent désormais avec les yeux d'Argos, lorgnant son ventre avec des regards bienveillants.
 
"Ils m'enjoignent d'avoir au moins dix autres enfants", s'amuse-t-elle. "C'est toujours agréable d'avoir des enfants mais ça ne se fait pas sur commande non plus. Peut-être...", rigole-t-elle.
 
Pas de recette magique
 
Un porte-parole de Norsk Tipping, la loterie nationale norvégienne, a toutefois brisé leurs beaux rêves. Suffit-il d'avoir des enfants pour gagner à la loterie norvégienne? "J'ai moi-même essayé deux fois et je n'ai jamais rien gagné", a déclaré Roar Joedahl.
 
Une simple question de chance donc? Selon M. Joedahl, il est extrêmement difficile de calculer les probabilités pour que la chance s'abatte trois fois sur la même famille, tant il y a de variables à prendre en compte.
 
Etablie sur l'île d'Austevoll près de Bergen au sud-ouest de la Norvège, la famille Oksnes n'a en tout cas pas de formule magique, telle que jouer les dates de naissance, puisqu'à chaque fois qu'elle a gagné, c'était avec des coupons remplis de

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top