28.12.2014, 15:33

Hong Kong relève son niveau d'alerte à la grippe aviaire

chargement
Des travailleurs du ministère de la Santé de Hong Kong se débarrassent de volailles lors d'un abattage de 20'000 poulets, suite à la découverte du virus H7N9 dans un lot d'oiseaux vivants.

virus H7N9 La découverte d'une nouvelle personne infectée par le virus H7N9 a incité Hong Kong à relever dimanche son niveau d'alerte à la grippe aviaire.

Hong Kong a relevé dimanche son niveau d'alerte à la grippe aviaire après l'hospitalisation d'une femme dans un état critique, ont annoncé les autorités locales. La patiente de 68 ans a été hospitalisée le jour de Noël, deux semaines après son retour de Shenzhen, dans le sud de la Chine, où elle avait consommé du poulet.

Dix personnes, dont trois sont décédées, ont été diagnostiquées à Hong Kong comme porteuses du virus H7N9, une nouvelle souche de la grippe aviaire qui a tué plus de 170 personnes depuis son apparition en 2013. Toutes avaient contracté le virus en Chine populaire, selon le Centre de protection sanitaire de la ville.

Hong Kong a adopté un système d'alerte précoce à la grippe aviaire après la crise en 2003 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), dont les symptômes sont similaires. L'épidémie avait touché 1800 habitants dans l'ex-colonie britannique, dont 299 sont morts.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top