26.06.2016, 11:49

Irak: Falloujah libérée des mains de l'État Islamique

chargement
La reprise de Falloujah est un tournent dans la guerre contre l'EI en Irak.

Etat Islamique Dimanche, la ville de Falloujah, tombée aux mains du groupe État Islamique depuis deux ans, a été libérée, affirment les forces irakiennes.

Les forces irakiennes ont totalement libéré dimanche Fallouja. Cette ville de l'ouest de l'Irak était aux mains des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) depuis janvier 2014.

"Aujourd'hui, le commandant des opérations à Fallouja, le général Abdelwahab al-Saadi, annonce que la ville a été libérée après la prise de contrôle par les forces d'élite du contre-terrorisme du quartier Al-Jolan", a indiqué un porte-parole des forces irakiennes, Sabah al-Noman. Au moins 1800 activistes ont été tués dans cette opération, selon lui.

"Al-Jolan, qui était le dernier bastion de Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique) dans la ville, est à présent à l'abri de ce groupe terroriste", a ajouté le porte-parole. "Il n'a pas fallu plus de deux heures aux (forces antiterroristes) CTS pour s'emparer de ce quartier et Daech n'a pas tiré une seule balle", ce qui démontre qu'il avait été "défait avant même l'entrée des troupes dans le quartier", a-t-il ajouté.

 

 

Les forces irakiennes avaient lancé le 23 mai l'offensive pour reprendre Fallouja aux mains de l'EI depuis janvier 2014, année où le groupe ultraradical s'est emparé de plusieurs pans du territoire irakien, surtout au nord et à l'ouest de Bagdad. Un porte-parole pour le commandement conjoint de coordination des opérations contre l'EI en Irak a pour sa part déclaré qu'il "existait encore des poches de résistance de l'EI au nord-ouest de Fallouja".

Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi avait proclamé la semaine passée la victoire des troupes gouvernementales dans cette localité stratégique, mais les combats s'étaient poursuivis.

 
 

 

Nombreux contrôles

Des dizaines de milliers d'habitants de la ville ont fui depuis le début de l'offensive. Leur retour, une fois la ville entièrement reprise aux djihadistes, risque d'être rendu compliqué par la présence en masse d'engins explosifs.

Un responsable militaire a indiqué samedi que les forces irakiennes avaient contrôlé 20'000 personnes ayant fui les combats afin de démasquer d'éventuels djihadistes de l'EI qui tenteraient de se mêler aux flots de déplacés.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...


IRAKIrak: les forces irakiennes entrent dans Falloujah, bastion de l'Etat islamiqueIrak: les forces irakiennes entrent dans Falloujah, bastion de l'Etat islamique

IRAKIrak: l'armée attend avant d'attaquer les jihadistes à FalloujahIrak: l'armée attend avant d'attaquer les jihadistes à Falloujah

Top