06.08.2015, 14:27

Japon/Chine: Taïwan s'immisce dans la crise sino-japonaise

chargement
10 navires de surveillance chinois ont été repérés à la limite des eaux autour de l'île Uotsuri

Conflit La crise sino-japonaise en mer de Chine orientale s'est aggravée mardi.

Huit navires des garde-côtes taïwanais et de dizaines de bateaux de pêche sont arrivés dans les eaux territoriales japonaises au large d'îles revendiquées par Pékin et Taipei.

Selon le porte-parole du gouvernement japonais, Osamu Fujimura, huit navires des garde-côtes taïwanais et une quarantaine de bateaux de pêche avec 300 pêcheurs à bord se trouvaient dans cette zone à 09h00 locales (02h00 en Suisse).
 
"Les garde-côtes ont utilisé des canons à eau pour les repousser. Après avoir entendu nos avertissements, les navires ont fait demi tour", a-t-il précisé. Dès leur arrivée à proximité des eaux territoriales japonaises, les garde-côtes nippons avaient prévenu la flottille qu'elle ne devait pas aller plus loin.
 
"Nous ferons tout pour protéger nos pêcheurs. Nous n'excluons pas de répondre si le Japon fait usage de la force", avait déclaré lundi au parlement taïwanais le chef des garde-côtes du pays, Wang Chin-wang.
 
Selon le QG des garde-côtes japonais à Tokyo, il s'agit de la plus grande intrusion depuis celle de 1996 qui avait réuni une quarantaine de navires taïwanais et de Hong Kong.
 
M. Fujimura a fait état de contacts avec les autorités taïwanaises pour réitérer la souveraineté japonaise sur l'archipel des Senkaku, revendiqué par Pékin et Taïwan sous le nom de Diaoyu.
 
Regain de tension
 
La limite des eaux territoriales s'étend à 22 km au large des îles inhabitées, situées à 200 km au nord-est de Taïwan et à 400 km à l'ouest d'Okinawa (sud du Japon).
 
L'intrusion d'un troisième acteur dans ce que le Japon considère comme son territoire risque en tout cas de compliquer la situation qui met aux prises Tokyo et Pékin depuis des mois.
 
Outre les garde-côtes japonais et les navires taïwanais, quatre bateaux de surveillance maritime et deux navires de l'administration des pêches chinois croisent à la limite des eaux territoriales japonaises.
 
Outre leur indéniable valeur stratégique, ces îles pourraient receler des hydrocarbures dans leurs fonds marins.
 
La tension a brusquement grimpé début septembre, lorsque le gouvernement japonais a racheté trois d'entre elles à leur propriétaire privé nippon.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

COP25Accord sans ambition pour la planèteAccord sans ambition pour la planète

Accord sans ambition pour la planète

Organisateurs du sommet de Madrid et ONG ont dénoncé une résolution a minima pour faire face à l’urgence climatique.

  16.12.2019 00:01
Premium

Retournement de situationÉtats-Unis - ingérence russe: l’ex-patron du FBI admet de «véritables négligences»États-Unis - ingérence russe: l’ex-patron du FBI admet de «véritables négligences»

Carnet noirCinéma: l’actrice française Anna Karina est décédée à l'âge de 79 ansCinéma: l’actrice française Anna Karina est décédée à l'âge de 79 ans

IntempériesFrance: les intempéries font deux morts et cinq blessés dans le sud-ouestFrance: les intempéries font deux morts et cinq blessés dans le sud-ouest

SéismeAlbanie: neuf personnes soupçonnées d’«homicide» et d’«abus de pouvoir» arrêtées après le séisme de fin novembreAlbanie: neuf personnes soupçonnées d’«homicide» et d’«abus de pouvoir» arrêtées après le séisme de fin novembre

Neuf personnes arrêtées en Albanie

17 personnes sont soupçonnées en Albanie dans une enquête faisant suite au séisme du 26 novembre. Près de 900 personnes...

  14.12.2019 22:09

Top