02.08.2015, 19:45

La colère s'apaise quelque peu à Tunis

chargement

La concertation a pris le pas sur la contestation hier à Tunis, après la formation d'un second gouvernement de transition épuré des principaux caciques de Ben Ali. Les forces syndicales ont donné leur bénédiction provisoire, mais le premier ministre Mohammed Ghannouchi concentre les critiques.

Après trois jours d'âpres tractations, Mohammed Ghannouchi a en grande partie cédé à la pression quotidienne de milliers de manifestants en formant jeudi soir une nouvelle équipe de transition profondément remaniée. Ce cabinet a reçu l'aval de la puissante Union générale des travailleurs tunisiens. Cinq des sept anciens ministres du dernier gouvernement de Ben Ali qui y figuraient ont fait les frais de ce coup de balai, dont tous ceux qui occupaient les postes-clés: Défense, Intérieur, Affaires étrangères, Finances. Ils ont été remplacés par des technocrates ou des personnalités indépendantes peu connues de l'opinion.

Sur le terrain, alors que l'esplanade du quartier des ministères était calme hier matin, la situation a dégénéré l'après-midi. Des policiers antiémeutes ont tiré des grenades lacrymogènes contre les manifestants rassemblés sous les fenêtres du premier ministre et qui leur lançaient des pierres, a constaté l'AFP.

Des centaines de manifestants débattaient hier quant à l'opportunité de poursuivre le mouvement. /ats-afp-reuters

La colère s'apaise quelque peu à Tunis


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

colèreGrève en France: un seul TGV Paris-Bâle ce samedi, tous les autres supprimésGrève en France: un seul TGV Paris-Bâle ce samedi, tous les autres supprimés

POLOGNEAngela Merkel en visite à AuschwitzAngela Merkel en visite à Auschwitz

Angela Merkel en visite à Auschwitz

La chancelière allemande a visité hier le camp de la mort pour la première fois, alors que l’antisémitisme progresse...

  07.12.2019 00:01
Premium

IRANL’Europe hausse  le ton sur les missilesL’Europe hausse  le ton sur les missiles

POLITIQUEOù est le centre-gauche?Où est le centre-gauche?

Où est le centre-gauche?

Après avoir dominé l’Europe, la social-démocratie est à bout de souffle. Tentatives de réanimation avec l’ancien...

  07.12.2019 00:01
Premium

Hong Kong, six mois de lutte

L’engagement des Hongkongais pour la démocratie ne faiblit pas, malgré la répression menée par Pékin.

    07.12.2019 00:01
Premium

Top