03.08.2015, 22:48

Le fol espoir des parents orphelins

Premium
chargement
1/7  
Par BANDA ACEH, ILE DE SUMATRA ARNAUD GUIGUITANT BANDA ACEH, ILE DE SUMATRA

INDONESIE Oubliés du regard des médias, comme pour conjurer le sort, des parents recherchent encore avec obstination leurs enfants, sept ans après le tsunami.

C'est un bidonville, installé le long d'une rivière, au milieu d'une palmeraie. Sans ses baraquements insalubres et ses décharges à ciel ouvert, le décor serait digne d'une carte postale. Sept ans après le tsunami qui ravagea la côte nord de l'île de Sumatra en Indonésie, près de 800 habitants de Banda Aceh, la capitale de la province d'Aceh, vivent...

À lire aussi...

POLOGNEAngela Merkel en visite à AuschwitzAngela Merkel en visite à Auschwitz

Angela Merkel en visite à Auschwitz

La chancelière allemande a visité hier le camp de la mort pour la première fois, alors que l’antisémitisme progresse...

  07.12.2019 00:01
Premium

IRANL’Europe hausse  le ton sur les missilesL’Europe hausse  le ton sur les missiles

POLITIQUEOù est le centre-gauche?Où est le centre-gauche?

Où est le centre-gauche?

Après avoir dominé l’Europe, la social-démocratie est à bout de souffle. Tentatives de réanimation avec l’ancien...

  07.12.2019 00:01
Premium

Hong Kong, six mois de lutte

L’engagement des Hongkongais pour la démocratie ne faiblit pas, malgré la répression menée par Pékin.

    07.12.2019 00:01
Premium

FRANCEEdouard Philippe reste ferme sur les retraitesEdouard Philippe reste ferme sur les retraites

Top