25.06.2018, 00:01

Les comptes de campagne sèment le doute en France

Premium
chargement
Le candidat socialiste, Benoît Hamon, aurait bénéficié de tarifs à prix cassés pour l’organisation d’un certain nombre d’événements.
Par Paris, Benjamin Masse

POLITIQUE Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont épinglés par une commission.

Les révélations se succèdent, concernant les comptes de campagne des principaux candidats à la dernière élection présidentielle française. En fin de semaine dernière, c’est Benoît Hamon qui a été épinglé par la presse. Selon «Le Parisien», le candidat socialiste – qui a fondé, depuis, son mouvement Générations – aurait bénéficié de tarifs à prix cassés pour l’organisation d’un certain...

À lire aussi...

MobilisationClimat – COP25: 200 militants expulsés après une manifestation à MadridClimat – COP25: 200 militants expulsés après une manifestation à Madrid

RecueillementFrance: hommage aux victimes de l’attentat du marché de Noël de StrasbourgFrance: hommage aux victimes de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg

FéminicideBesançon: peine alourdie à 30 ans pour un féminicideBesançon: peine alourdie à 30 ans pour un féminicide

POLITIQUEFrance: le gouvernement maintient sa réforme, avec des concessionsFrance: le gouvernement maintient sa réforme, avec des concessions

ReconnaissanceClimat: Greta Thunberg personnalité de l’année du magazine TimeClimat: Greta Thunberg personnalité de l’année du magazine Time

Top