22.05.2019, 00:01

Libérées de Boko Haram, mais femmes ostracisées

Premium
chargement
Libérées de Boko Haram, mais femmes ostracisées
Par Ilona Métais, Le Figaro
NIGERIA

Au Nigeria, les femmes libérées de l’emprise du groupe djihadiste Boko Haram ont souvent le plus grand mal à se réinsérer dans leur communauté d’origine. L’International Crisis Group a publié, hier, un rapport, intitulé «Retour du pays du djihad: le destin des femmes associées à Boko Haram», dans lequel l’ONG dénonce l’incapacité du gouvernement nigérian à assurer la réintégration...

Top