22.12.2018, 00:01

Mattis parti, Trump a les mains libres

Premium
chargement
James Mattis (au centre) s’en va. Avec lui, c’est le dernier des «adultes dans la pièce», comme les désignait un sénateur, qui claque la porte.
Par PHILIPPE GÉLIE, WASHINGTON

ÉTATS-UNIS Le départ du secrétaire américain à la Défense ouvre une période d’incertitude à Washington.

Après James Mattis, le déluge? Le départ du secrétaire à la Défense, provoqué par son désaccord avec l’ordre de retrait des troupes américaines de Syrie et d’Afghanistan, émis par Donald Trump sans consultation, nourrit une étrange appréhension à Washington, le sentiment que tout est désormais possible. Le général quatre étoiles «était vu comme une sauvegarde contre un président...

À lire aussi...

ÉPIDÉMIELa Chine confine des villes entièresLa Chine confine des villes entières

La Chine confine des villes entières

La Chine a confiné, hier, des millions d’habitants dans deux grandes villes, y compris la métropole de Wuhan, d’où est...

  24.01.2020 00:01
Premium

DAVOSGuaido en quête de soutien internationalGuaido en quête de soutien international

TURQUIEComment les passeurs  utilisent InstagramComment les passeurs  utilisent Instagram

RÉCHAUFFEMENTUne vague verte en merUne vague verte en mer

Une vague verte en mer

Le secteur maritime veut rattraper son retard en réduisant les émissions de soufre et de CO2.

  24.01.2020 00:01
Premium

ISRAËLL’Iran s’invite aux 75 ans de la libération d’AuschwitzL’Iran s’invite aux 75 ans de la libération d’Auschwitz

Top