28.12.2009, 08:56

Mesures de sécurité renforcées dans les aéroports

chargement

Le Nigérian de 23 ans accusé d'avoir tenté vendredi de faire exploser un avion reliant Amsterdam à Detroit, au moyen d'un puissant mélange explosif, a comparu samedi devant le juge. Umar Farouk Abdulmutallab a été inculpé pour avoir «tenté de détruire un avion Northwest Airlines en approche finale de l'aéroport de Detroit le jour de Noël, et avoir introduit un explosif à bord de l'appareil», a indiqué ce week-end un communiqué du Ministère de la justice. Selon des témoins et l'ordonnance d'inculpation, Abdulmutallab a avoué avoir injecté à l'aide d'une seringue un liquide chimique dans une poudre qu'il avait cachée sur sa cuisse, pour tenter de faire exploser l'avion. Ce procédé lui aurait permis de passer sans difficulté les contrôles de l'aéroport d'Amsterdam-Schipol, jugés très sérieux, où il se trouvait en transit en provenance de Lagos, en possession d'un visa américain, selon la police néerlandaise.

Les mesures de sécurité ont été renforcées par les compagnies aériennes et dans les aéroports partout dans le monde ce week-end à la demande des Etats-Unis. Ces mesures supplémentaires, qui consistaient notamment samedi à fouiller les passagers et à procéder à des contrôles accrus des bagages à mains, ont été encore renforcées hier.

Interrogé par l'ATS, une porte-parole de Swiss a indiqué que les nouvelles procédures était appliquée depuis hier dans les aéroports helvétiques. /ats-afp-reuters

Nouvel incident troublant

Un passager au comportement troublant du vol Amsterdam-Detroit Delta Airlines Northwest Airlines, le même qu'un Nigérian a tenté en vain de faire sauter vendredi, a été maîtrisé hier par l'équipage. Il est actuellement détenu par la police, rapporte CNN. L'équipage du vol 253 a demandé une assistance d'urgence à son arrivée à Detroit. Des images de la télévision américaine montrent un Airbus aux couleurs de Delta (propriétaire de Northwest) immobilisé en bout de piste à Detroit et entouré d'ambulances, de nombreux véhicules de police et de bus. Selon la chaîne, le passager a passé un «long moment» dans les toilettes de l'avion peu avant d'atterrir et avait un comportement troublant. Selon CNN, aucun engin explosif n'a été trouvé dans l'avion ni sur le passager interpellé. /ats-afp


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top