05.05.2019, 16:49

Proche-Orient: nouvelle escalade de violence entre Israéliens et Palestiniens, au moins 23 morts

chargement
Quatre Israéliens et 19 Palestiniens ont été tués en deux jours.

tensions Tirs de roquettes d’un côté, frappes aériennes de l’autre: les bases d’un nouveau conflit entre Israël et les groupes armés de la bande de Gaza ont été posées ce week-end. Plus d’une vingtaine de personnes ont perdu la vie en deux jours.

Les hostilités se sont poursuivies dimanche pour le deuxième jour consécutif entre Israël et les groupes armés de Gaza. Les tirs de roquettes palestiniens et la riposte de l’Etat hébreu ont tué quatre personnes côté israélien et 19 côté palestinien depuis samedi. Au deuxième jour d’un accès de fièvre qui fait craindre un nouveau conflit, les deux camps n’ont donné aucun signe de désarmer.

De nouvelles roquettes se sont abattues sur Israël en provenance du territoire palestinien sous blocus coincé entre Israël, Egypte et Méditerranée. Et l’armée israélienne a poursuivi ses frappes contre la bande de Gaza, visant le Hamas, qui contrôle l’enclave, et le Djihad islamique.

 

 

Les combattants palestiniens sont aussi visés personnellement. L’un d’eux, présenté par Israël comme un intermédiaire financier de l’argent iranien, a succombé à ce qui semble être une élimination ciblée. Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné la poursuite de «frappes massives» et l’envoi de renforts militaires autour de la bande de Gaza.

 

 

Commandant du Hamas tué

La langue de terre éprouvée par les conflits, la pauvreté et l’enfermement est le théâtre d’une énième escalade des tensions depuis la guerre meurtrière de 2014 entre Israël et les groupes armés palestiniens. Quelque 600 roquettes ont été tirées depuis samedi de Gaza, dont 510 ont atteint le territoire israélien, et 35 sont retombées dans des zones urbaines, a décompté l’armée israélienne. Quatre personnes ont été tuées côté israélien.

 

 

L’armée israélienne a frappé en retour environ 250 objectifs du Hamas et du Djihad islamique à travers tout le territoire, selon son propre décompte. Quinze Palestiniens, dont six combattants du Hamas et du Djihad islamique, ont été tués dans la confrontation, en plus de quatre Palestiniens ayant trouvé la mort samedi, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé relevant du Hamas.

Parmi eux figure Hamad al-Khodori, 34 ans, présenté par la branche armée du Hamas comme un de ses commandants et par l’armée israélienne comme un responsable des transferts d’argent iranien à destination du Hamas et du Jihad islamique. L’armée israélienne a ouvertement revendiqué l’élimination ciblée de celui qu’elle a décrit comme le propriétaire d’une compagnie de change.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LégislativesIsraël: le Premier ministre israélien Netanyahu vole vers un 5e mandatIsraël: le Premier ministre israélien Netanyahu vole vers un 5e mandat

Israël: Netanyahu donné vainqueur

Après que presque tous les bulletins de votes ont été dépouillés ce mercredi, Benjamin Netanyhu le Premier ministre...

  10.04.2019 06:48

AffrontementsMoyen-Orient: les manifestations massives à la frontière Gaza-Israël font quatre mortsMoyen-Orient: les manifestations massives à la frontière Gaza-Israël font quatre morts

DiplomatieProche-Orient: Trump reconnaît la souveraineté d’Israël sur le GolanProche-Orient: Trump reconnaît la souveraineté d’Israël sur le Golan

JusticeIsraël: le procureur général veut inculper Netanyahu pour corruptionIsraël: le procureur général veut inculper Netanyahu pour corruption

AttaqueIsraël: une roquette frappe une maison à Tel-Aviv et fait sept blessésIsraël: une roquette frappe une maison à Tel-Aviv et fait sept blessés

Top