29.12.2011, 13:35

Seconde journée de grève des pilotes d'Iberia, vols pour la Suisse touchés

chargement
Parmi les vols annulés par la compagnie figurent des liaisons pour Zurich et Genève.

Espagne La compagnie aérienne espagnole Iberia a indiqué aujourd'hui que ses passagers voyageaient «sans incident» notable malgré l'annulation de plus d'un tiers de ses vols pour la seconde journée de grève des pilotes. Ceux-ci protestent contre la création d'une filiale à bas coûts, Iberia Express. Les liaisons avec la Suisse ont été affectées.

«Nous avons pu aujourd'hui replacer 100% des 10’000 personnes» touchées par la grève, a déclaré une porte-parole d'Iberia. «Nous n'avons remarqué aucun incident pour l'instant», a-t-elle ajouté.

Sur 329 vols prévus, 118 ont été annulés, soit 10% des long-courrier, 38% des moyen-courrier et 43% des vols intérieurs.

Parmi les vols annulés figurent une liaison Madrid-Zurich et retour ainsi que deux allers-retours entre Madrid et Genève-Cointrin, a indiqué Iberia sur son site internet.

Accords avec d'autres compagnies

Un tiers des vols avaient déjà été annulés dimanche 18 décembre lors d'une première journée de grève. La compagnie avait indiqué avoir conclu des accords avec «de nombreuses autres compagnies qui desservent l'Europe, le continent américain et le Proche-Orient» pour prendre en charge les passagers.

Comme la première fois, ce nouvel arrêt de travail «n'affecte pas les vols opérés par Air Nostrum, Vueling et ceux en codes partagés, opérés par d'autres compagnies, ni ceux vers les îles Canaries et les Baléares, qui sont protégés par les services minimums» fixés par la loi, avait indiqué Iberia.

Bas salaires

Le syndicat des pilotes Sepla a appelé à ces deux journées de grève pour protester contre l'arrivée d'Iberia Express, craignant que des bas salaires ne soient proposés aux nouvelles recrues et dénonçant une «violation de la législation» pour non respect de la convention collective.

Et «si les négociations ne donnent rien, nous envisageons une nouvelle mobilisation», a indiqué une porte-parole de Sepla.

La filiale à bas coût opérera des vols court et moyen-courrier en Europe à partir du printemps 2012 selon les plans d'Iberia, qui appartient au groupe International Airlines Group depuis sa fusion en janvier 2011 avec British Airways.

La compagnie assure quant à elle que la création d'Iberia Express «ne va pas affecter les conditions de salaire et de travail» de ses employés actuels.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top