26.06.2018, 06:51

Sicile: 108 migrants secourus au large de la Libye autorisés à accoster

chargement
Le cargo danois Alexander Maersk est arrivé dans la nuit de lundi à mardi à Pozzallo, après trois jours d'attente devant ce port du sud de la Sicile.

Migration Après 3 jours d'attente, 108 migrants secouru au large de la Libye ont été autorisés à accosté sur l'île italienne. 234 autres personnes se trouvent toujours en mer à bord du Lifeline.

Un cargo danois transportant 108 migrants, secourus vendredi au large de la Libye, a finalement été autorisé dans la nuit de lundi à mardi à accoster en Sicile. L'incertitude régnait cependant toujours sur le sort de 234 autres migrants à bord du Lifeline.

Le navire affrété par une ONG est bloqué en mer, après que le ministre italien de l'intérieur Matteo Salvini a confirmé lundi sa ligne dure à l'encontre des ONG venant en aide aux migrants.

Le cargo danois Alexander Maersk est quant à lui arrivé dans la nuit à Pozzallo, après trois jours d'attente devant ce port du sud de la Sicile. Il avait changé de route vendredi matin pour se porter au secours de migrants au large de la Libye.

 

 

Macron à nouveau visé

Lors d'une conférence de presse à son retour d'un déplacement en Libye, M. Salvini a répété que le Lifeline et les 234 migrants se trouvant à son bord ne seraient pas autorisés à accoster en Italie.

Il a au passage égratigné une nouvelle fois la France, jugeant que son président Emmanuel Macron était "proportionnellement 15 fois plus méchant" que le premier ministre hongrois Viktor Orban, dans son refus de respecter les quotas de réallocation de migrants en Europe.

Le président nationaliste de l'assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, s'est dit lundi "disposé à porter secours" aux migrants recueillis sur le Lifeline. Il a toutefois ajouté sur la radio France Inter que "juridiquement, il faut évidemment l'accord de l'Etat (français) pour que les choses se fassent".

Deux autres navires humanitaires, l'Aquarius des ONG françaises SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) et l'Open Arms de l'ONG espagnole Pro Activa, se trouvaient lundi au large de la Libye, mais sans possibilité d'intervenir, faute de demande en ce sens de la part des gardes-côtes libyens.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

INTÉGRATIONDes tables rondes pour guider les migrantes dans leur vie quotidienneDes tables rondes pour guider les migrantes dans leur vie quotidienne

Crise migratoireCrise migratoire: le ministre italien Matteo Salvini somme les ONG de laisser faire les garde-côtes libyensCrise migratoire: le ministre italien Matteo Salvini somme les ONG de laisser faire les garde-côtes libyens

sécuritéMigration: la Bulgarie veut fermer les frontières de l'Union européenneMigration: la Bulgarie veut fermer les frontières de l'Union européenne

MigrantsCrise migratoire: près de 220 noyades depuis mardi au large de la LibyeCrise migratoire: près de 220 noyades depuis mardi au large de la Libye

Crise migratoireCrise migratoire: les maires de plus de 50 villes appellent à accueillir des réfugiésCrise migratoire: les maires de plus de 50 villes appellent à accueillir des réfugiés

Top