06.08.2015, 15:28

Syrie: un Suisse du HCR exige que Berne accueille des centaines de réfugiés

chargement
Pour Daniel Endres, un Helvète du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) exige que la Suisse accueille davantage de réfugiés syriens.

Réfugiés La Suisse doit s'investir davantage pour l'accueil des réfugiés de Syrie, estime Daniel Endres, membre helvétique du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Daniel Endres, un Suisse membre du Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR), exige que Berne accueille à l'avenir chaque année des centaines de réfugiés supplémentaires. Pour le moment, la Suisse, ainsi que toute l'Europe, devraient selon lui davantage s'engager pour les réfugiés syriens.

Le HCR a demandé au gouvernement suisse ainsi qu'à plusieurs pays européens d'être plus solidaires avec les réfugiés syriens, explique Daniel Andres dans une interview à la "SonntagsZeitung". "Nous estimons que ces déplacements de populations sont de bonnes occasions de réinstallation à long terme", ajoute-t-il.

Il s'agit ainsi d'éviter de fastidieuses procédures d'asile. De plus, les concernés ne doivent pas emprunter des routes dangereuses et illégales pour l'Europe, selon M. Endres, responsable du bureau pour les relations extérieures du HCR à Genève. Pour son programme de réinstallation, le HCR ne propose que des personnes dont le statut de réfugiés est reconnu.

Selon M. Endres, la commissaire européenne aux Affaires intérieures Cecilia Malmström souhaite elle aussi que quelque 20'000 réfugiés soient chaque année accueillis en Europe d'ici 2020, ce qui, pour la Suisse, voudrait dire une centaine. "Nous encourageons les Etats européens à s'inspirer de la Norvège et de la Suède, qui accueillent chaque année de 1000 à 2000 réfugiés.

Pas une priorité pour la Suisse

La Suisse a accueilli 36 Syriens en septembre, mais leur réinstallation n'est pour l'heure pas une priorité. "Nous espérons que cela va changer, car l'on constate que toute la Syrie est affaiblie par la guerre". A long terme, l'Europe et la Suisse devraient s'engager davantage.

Selon le HCR, quelque 500'000 personnes ont fui la Syrie en guerre. La plupart d'entre elles cherchent refuge dans les pays voisins, au Liban, et Jordanie et en Turquie.


 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top