07.08.2015, 12:13

Thaïlande: la Première ministre thaïlandaise appelle à la réconciliation... sur Facebook

chargement
Une manifestante anti-gouvernement manipule une marionnette à l'effigie de la Première ministre thaïlandaise.

manifestations C'est sur le réseau social Facebook que la Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra a lancé mardi un appel à la réconciliation. Les rues de Bangkok connaissent un moment de répit à l'approche du Nouvel An.

Yingluck Shinawatra, la Première ministre thaïlandaise, a lancé mardi un appel à la réconciliation. Les rues de Bangkok connaissent un moment de répit à l'approche du Nouvel An et après plusieurs semaines de manifestations contre le gouvernement.

"À l'occasion du nouvel an 2014, je me permets de demander à tous les Thaïlandais d'être unis par l'esprit, de chercher une bénédiction d'amour et d'harmonie pour le peuple thaïlandais, et (...) quelles que soient leur idéologie ou leurs convictions politiques, de se réconcilier en vue d'une solution pacifique pour notre pays", a écrit sur le réseau social Facebook la Première ministre, en campagne électorale hors de Bangkok.

Elections refusées

Yingluck Shinawatra, soeur de l'ancien chef du gouvernement Thaksin Shinawatra en exil, a décidé d'organiser des élections anticipées le 2 février. Cependant, les manifestants refusent leur tenue et menacent de bloquer les routes dans une vingtaine d'endroits de la capitale, une fois commencée la nouvelle année.

Le scrutin aboutirait probablement à une victoire des populistes du parti Puea Thai de Yingluck Shinawatra.

L'armée calme le jeu

La puissante Armée thaïlandaise a cherché lundi à apaiser les tensions suscitées par les rumeurs de coup d'Etat et a déclaré qu'il n'y avait "ni réunions secrètes ni aucune opération militaire en préparation".


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top