25.12.2015, 17:31

Un accord inédit en vue du départ de 4000 djihadistes de Damas

chargement
Plusieurs milliers de djihadistes vont quitter trois quartiers du sud de Damas,

Syrie Quelque 4000 djihadistes du sud de Damas sont sur le départ à la suite d'un accord inédit entre le régime de Bachar al-Assad et l'Etat islamique.

Un accord inédit a été conclu sur le départ samedi de trois quartiers sud de Damas de 4000 djihadistes du groupe Etat islamique (EI), du Front Al-Nosra et des civils. Cette initiative concerne notamment le camp de Réfugiés de Yarmouk.

Il s'agit du premier accord de ce genre impliquant l'EI alors que jusqu'à présent des trêves ponctuelles avaient été conclues entre le régime du président syrien Bachar al-Assad et différents groupes rebelles à Travers le pays. L'annonce de l'accord a été confirmée vendredi par différentes sources proches des négociations.

Ce départ est l'aboutissement de pourparlers débutés il y a deux mois entre le régime syrien et des représentants des habitants des trois quartiers qui souffrent d'une profonde dégradation des conditions de vie, causée par le siège imposé par l'armée depuis 2013, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

A Raqa ou à Marea

Selon ces sources, l'initiative concerne le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et des quartiers voisins de Qadam et de Hajar al-Aswad. Ce dernier district était une base de l'EI près de la capitale Damas.

"Un accord a été trouvé pour le départ de 4000 civils et hommes armés appartenant à différents groupes, dont l'EI et le Front Al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda), qui refusent toute réconciliation", a indiqué une source gouvernementale proche des négociations.

Normalement, l'application de l'accord débutera samedi, a précisé cette source, indiquant que ces 4000 personnes seront transférées soit à Raqa, "capitale" de facto de l'EI, située dans le nord de la Syrie, soit à Marea, localité de la province d'Alep, frontalière de la Turquie, aux mains de groupes rebelles et du Front Al-Nosra.

Dix-huit bus seraient déjà arrivés à Qadam pour assurer le transfert. Interrogée par l'AFP, une responsable de l'ONU à Damas a affirmé que son organisation n'était pas impliquée dans cet accord.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SyrieSyrie: des tirs de l'EI sur une école font neuf victimes parmi les élèvesSyrie: des tirs de l'EI sur une école font neuf victimes parmi les élèves

SyrieSyrie: l'ONU adopte une résolution pour un plan de paixSyrie: l'ONU adopte une résolution pour un plan de paix

SyrieUn attentat à la voiture piégée fait au moins 15 morts à Homs, en SyrieUn attentat à la voiture piégée fait au moins 15 morts à Homs, en Syrie

Top