23.09.2018, 15:00

A La Chaux-de-Fonds, la cabine du grutier très courue chez Vadec

chargement
La cabine du grutier: une vue rare sur les déchets.

Déchets A La Chaux-de-Fonds pour célébrer ses 10 ans, l’entreprise Vadec, spécialiste dans la valorisation des déchets, a ouvert ses portes au public et fait la promotion du tri et recyclage.

Un grutier de Vadec, le réseau de valorisation des déchets de l’Arc jurassien, était la vedette des portes ouvertes. Celles-ci ont eu lieu samedi dans les locaux de l’entreprise à La Chaux-de-Fonds. Plusieurs centaines de personnes ont répondu présent à cette célébration des 10 ans d’existence de la société. Cette manifestation tombait 10 jours après une panne technique plutôt rare. Panne rapidement maîtrisée que les responsables de Vadec ont pu expliquer au public aussi.

A lire aussi : Incident à l'usine d'incinération.

Dans la cabine du grutier, les enfants ont pu prendre les commandes de l’imposante pince qui saisit des déchets pour les lâcher à l’entrée du four d’incinération. Pas moins de 150 tonnes sont ainsi brûlées chaque jour. Non sans quelques surprises.

Glissés en douce

Certaines personnes réussissent à glisser en douce, malgré les contrôles, des jantes d’auto, des pare-chocs et même des bouteilles de gaz, apprend-on. Celles-ci, sous l’effet de la chaleur, explosent. «Les murs n’aiment pas», confie un collaborateur.

Il est réducteur de résumer le rôle de la société à l’incinération des déchets. «En 10 ans, nous avons fait évoluer nos activités. Nous sommes plus dans une optique de valorisation générale des déchets, d’essayer d’avoir une priorité et de mettre les choses dans le bon ordre», confie Emmanuel Maître, le directeur de l’entreprise.

«C’est ce que nous communiquons aujourd’hui (réd: samedi) avec notre espace valorisation. Nous voulons montrer à la population qu’il existe des étapes de valorisation pour éviter qu’un déchet qui peut être réutilisé ou recyclé ne finisse dans un four d’incinération, De valoriser un déchet au bon endroit pour éviter d’avoir un coût pour la collectivité», relève Emmanuel Maître.

Pas de surcapacité

Avec l’introduction de la taxe au sac dans le canton de Neuchâtel, il y a eu une diminution de la quantité de déchets incinérables. «Celle-ci est compensée par la démographie. Elle suit aussi le produit intérieur brut. Quand celui-ci augmente, la quantité de déchets augmente», dit le directeur. 

«Il y a aussi pas mal de déchets dont on ne parle peut-être pas», poursuit-il, «Les déchets industriels et de chantier. Nous n’avons pas de surcapacité et nous ne sommes pas non plus en sous-capacité d’incinération. Ce que nous avons amélioré, c’est la quantité de déchets recyclables.» Les visiteurs ont ainsi pu vérifier la pertinence du tri des déchets et du recyclage.

Quelques chiffres

En quelques chiffres, Vadec c’est: 110 000 tonnes de déchets incinérés, dont 14 000 tonnes de boues de Step; 100 établissements publics et privés reliés à un réseau de chauffage à distance; 40 000 MWh/an d’électricité; 25 000 habitants fournis en électricité; 9 millions de litres de mazout économisés; 20 000 habitants fournis en chaleur.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

mérite sportifLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne FattonLa sportive neuchâteloise de l'année 2019 s'appelle Marianne Fatton

Droits des animauxEd Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»Ed Winters en conférence à Neuchâtel: «Un monde végane ne mettra pas les éleveurs à la rue»

PolitiqueL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan PerrinL’UDC neuchâteloise a tourné la page Yvan Perrin

TransportsLe Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020Le Noctambus ramènera encore les fêtards neuchâtelois en 2020

Conseil fédéralElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gaucheElus neuchâtelois: satisfaction au PLR, déception à gauche

Top