02.08.2015, 18:56

Aller plus vite et plus loin pour réduire le déficit structurel de l'Etat

chargement

Le gouvernement neuchâtelois souhaite aller «plus vite et plus loin» dans la réforme de l'Etat. Dans son programme de législature 2010-2013, présenté ce matin à la presse, il exprime sa volonté de résorber un déficit structurel loin encore d'être stabilisé.

Estim?e ? 40 millions de francs au d?but de la pr?c?dente l?gislature, la part structurelle du d?ficit des comptes d'Etat a doubl? ces derni?res ann?es, a indiqu? Jean Studer, directeur des finances cantonales. Cette ?volution intervient malgr? les r?formes significatives op?r?es dans la fonction publique.

En comparaison intercantonale, les prestations publiques restent ? Neuch?tel les plus ch?res de Suisse dans un contexte de stagnation des revenus et d'appauvrissement de la population. Les d?penses de 15 600 francs par an et par habitant de la part de l'Etat et des communes sont de 1000 francs sup?rieures ? la moyenne suisse.

150 millions

D?voil? en pr?sence du Conseil d'Etat in corpore, le programme de l?gislature pr?voit d'atteindre en six ans l'objectif de r?duction ? hauteur de 150 millions de francs du d?ficit structurel de l'Etat. Pour le gouvernement, la mise en place du r?seau urbain neuch?telois (RUN) doit servir de cadre ? la r?forme.

Pr?sident du gouvernement, Jean Studer a insist? sur la n?cessit? d'acc?l?rer les mouvements de fusion de communes. Le gouvernement souhaite aussi accro?tre la responsabilit? sociale des entreprises par le biais d'une r?forme du r?gime fiscal dont elles r?pondent.

Domaine para?tatique

Le programme de l?gislature pr?conise aussi une refonte de la gouvernance des institutions para?tatiques, lesquelles absorbent une bonne partie des subventions publiques. Selon Jean Studer, la population ne peut pas esp?rer l'all?gement d'une charge fiscale parmi les plus ?lev?es de Suisse sans r?forme de structures.

Le Conseil d'Etat va mettre en place des groupes d'analyse des objectifs de r?duction des d?penses pour chaque prestation se signalant par son co?t largement sup?rieur ? la moyenne suisse. Les institutions para?tatiques et la commission des finances du Grand Conseil seront associ?es aux prises de d?cision.

Oeuvre commune

Le programme de l?gislature d?finit plus de cent mesures de restructuration, dont 80% devraient ?tre r?alis?es d'ici 2013. Les collectivit?s publiques et les partenaires sociaux devront faire comprendre les objectifs de r?forme ? la population, qui n'a pas pleinement conscience de la situation financi?re pr?caire du canton.

Jean Studer a repris sa m?taphore coutumi?re du paquebot lent ? la manoeuvre pour illustrer le changement de cap dans la marche de l'Etat. Selon lui, les r?formes entam?es il y a quatre ans seront efficientes ? la condition seulement de les approfondir et les acc?l?rer.

D?faitisme exclu

Il n'y a pas de raisons objectives qui puissent emp?cher l'Etat de Neuch?tel de se mettre ? niveau par rapport ? la moyenne suisse, a poursuivi le directeur des finances. Les cantons de Fribourg, Valais, Lucerne et Berne y sont parvenus, m?me s'il faut compter une dizaine d'ann?es pour mener ? bien les projets de r?forme. /ats

 

VIDEO

Le conseil d'Etat in corpore a présenté ce mercredi matin au Château de Neuchâtel son programme de législature 2010-2013. Jean Studer, président du Conseil d'Etat, et ses collègues ont présenté plus de 100 mesures pour réformer l'Etat et le sortir de son déficit structurel qui atteint 90 millions de francs.

Canal Alpha | AS |


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top