11.01.2019, 16:01

Bibliothèques neuchâteloises et jurassiennes: le divorce ne devrait pas nuire aux usagers

Premium
chargement
Les usagers des bibliothèques – ici la BPU de Neuchâtel – devraient pouvoir bénéficier des mêmes prestations à partir de 2021, malgré l'apparition de deux nouveaux systèmes de gestion.

Culture En 2021, bibliothèques publiques et patrimoniales, d’un côté, universitaires et des hautes écoles, de l’autre, n’auront plus le même système de gestion. Pour les responsables des bibliothèques communales de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, les usagers ne doivent pas être pénalisés.

Les 70’000 lecteurs du Réseau des bibliothèques neuchâteloises et jurassiennes devront s’y faire. Alors qu’ils disposent aujourd’hui d’un catalogue de recherche numérique enrichi par 62 institutions, celui-ci sera vidé de sa substance scientifique, comme le dit Thierry Châtelain, directeur de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel, la BPUN.

Révolution? Mutation technologique et institutionnelle, nuance-t-on. En 2021, le...

À lire aussi...

PolitiqueLes bibliothèques fixes ont primé sur le Bibliobus à Val-de-RuzLes bibliothèques fixes ont primé sur le Bibliobus à Val-de-Ruz

CultureLes bibliothèques neuchâteloises répondent aux défis de leur époqueLes bibliothèques neuchâteloises répondent aux défis de leur époque

Top