22.12.2015, 14:26

En juillet 2017, les numéros d'urgence 117 et 118 aboutiront à la centrale de la police neuchâteloise

chargement
La centrale d'engagement de la police neuchâteloise accueiller celle des pompiers en juillet 2017.

Sécurité Dans 18 mois, le canton de Neuchâtel ne comptera plus qu’une centrale d’alarme et d’engagement. 117 et 118 seront réunis sous le même toit à la Police neuchâteloise. La centrale d’alarme et d’engagement du Service d’incendie et de secours à la Maladière à Neuchâtel, qui assurait les urgences du feu pour le Littoral et les Montagnes neuchâteloises, sera fermée le 1er juillet 2017.

«Ce regroupement permettra une plus grande efficience grâce au maintien d’une seule centrale d’urgence dans notre canton», estime le Conseil d’Etat dans un communiqué. «Les synergies entre police et pompiers seront renforcées et la coordination impliquant l’engagement des deux services d’urgence sera ainsi largement simplifiée.»

Outre les alarmes feu et police, le centre regroupera le contrôle des flux routiers dans le tunnels et sur les autoroutes, ainsi que la mobilisation de l’ensemble des services d’urgence en cas de gestion de crise et de catastrophe dans le canton. Le projet a été mené conjointement par la Police neuchâteloise et l’Etablissement cantonal d’assurance et de prévention, l’Ecap.

Plus de détails dans nos éditions payantes de demain mercredi 23 décembre


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AMBULANCESLes inégalités de coûts à l'intérieur du canton de Neuchâtel vont s'estomperLes inégalités de coûts à l'intérieur du canton de Neuchâtel vont s'estomper

Top