06.08.2015, 14:27

Explications des auteurs du sondage

chargement
Les résultats de notre sondage publiés le 11 septembre.
Par REDACTION

transports Les auteurs du sondage du 11 septembre apportent des explications sur la différence entre leur sondage et la réalité de la votation.

Interrogé par la radio locale RTN, l'institut de sondage MIS Trend juge que plusieurs facteurs expliquent la différence entre leur chiffre et celui qui est sorti des urnes. 

Les auteurs de l'enquête pointent particulièrement la difficulté de sélectionner pour le sondage un échantillon représentatif de la population (représentation d'hommes, de femmes, de provinciaux, de citadins, de jeunes, d'aînés...) qui corresponde à la population qui va effectivement voter. 

Le temps écoulé entre la réalisation du sondage et la votation serait également suceptible d'expliquer l'écart. Selon MIS Trend le taux d'information des votants a évolué durant la période et aurait modifié les intentions de vote. Un responsable de l'institut ajoute que la population s'estimait d'ailleurs mal informée. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JOJ 2020Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»

AéronautiqueLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des EplaturesLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des Eplatures

MobilisationNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climatNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climat

PolitiqueUne cour des comptes serait coûteuse et inutilement polémique, selon le gouvernement neuchâteloisUne cour des comptes serait coûteuse et inutilement polémique, selon le gouvernement neuchâtelois

HorlogeriePrès de 60'000 employés dans l'horlogerie et la microtechniquePrès de 60'000 employés dans l'horlogerie et la microtechnique

Top