27.06.2018, 19:42

Il faudra muscler le contrôle fiscal des Neuchâtelois

Premium
chargement
Le ministre socialiste Laurent Kurth n’a pas réussi à convaincre la gauche en matière de fiscalité et de frein à l’endettement.

Grand Conseil La majorité de gauche du Grand Conseil neuchâtelois contrarie les projets du ministre socialiste des Finances. Elle veut davantage d’inspecteurs du fisc et abolir le frein à l’endettement.

La rue a été entendue par les députés neuchâtelois. La majorité de gauche du Grand Conseil a accepté mercredi de justesse deux motions populaires pour des alternatives aux mesures d’austérité: engager davantage de contrôleurs fiscaux et supprimer le frein à l’endettement.
Cette position est une épine dans le pied du Conseil d’Etat. En particulier du ministre socialiste Laurent Kurth,...

À lire aussi...

Finances cantonalesDes alternatives à l’austérité neuchâteloiseDes alternatives à l’austérité neuchâteloise

FiscalitéLe canton de Neuchâtel promet moins d'impôts pour tousLe canton de Neuchâtel promet moins d'impôts pour tous

Top