27.06.2016, 01:02

«L’épreuve d’allemand, l’horreur!»

Premium
chargement
En juin 2015, ils voulaient être... Et maintenant? (De g. à d.)(collège des Sablons, Neuchâtel) a troqué la psychologie par la psychiatrie.(Cescole à Colombier) lâche son idée d’être infirmière et se tâte.(La Fontenelle, Cernier) veut toujours être orthodontiste ou pâtissière et songe à l’horticulture.de Travers (Longereuse à Fleurier) se voit encore architecte et hockeyeur.(collège Jehan-Droz au Locle) a désormais un but, travailler dans l’informatique. Quant à(Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds), elle hésite toujours entre le métier d’avocate ou celui detraductrice.

ÉCOLE Après un an, ces six ados nous livrent leur verdict sur la 9e Harmos.

Ils ont désormais tous les six 13 ans. De jeunes ados quoi. Dimitri, Sara, Cassandra, Gauthier, Bryan et Malaïka ont débarqué dans nos colonnes en août passé. Durant un an, ils ont joué les témoins de choc pour raconter leur 9e Harmos et la nouvelle organisation du cycle 3 (9, 10 et 11e). Une «révolution» qui a vu disparaître...

À lire aussi...

RechercheNeuchâtel: Prix Nexans à un spécialiste de l'économie de l'énergieNeuchâtel: Prix Nexans à un spécialiste de l'économie de l'énergie

Emploi et formationArc jurassien: de la recherche appliquée à l’industrie avec la Haute-Ecole Arc IngénierieArc jurassien: de la recherche appliquée à l’industrie avec la Haute-Ecole Arc Ingénierie

PolitiqueUn homme à remplacer par une femme au PLR neuchâtelois?Un homme à remplacer par une femme au PLR neuchâtelois?

RechercheUne bourse de 2 millions de francs pour l'Université de NeuchâtelUne bourse de 2 millions de francs pour l'Université de Neuchâtel

PolitiqueChangement en vue à la tête du PLR neuchâteloisChangement en vue à la tête du PLR neuchâtelois

Top