24.06.2016, 12:44

L'horloger Stephen Forsey espère que le Brexit obligera l'Europe à se réformer

chargement
A Londres, au coeur de la City, ce vendredi matin d'après-Brexit est plutôt morose.

Politique Le non des Britanniques à l'UE pourrait donner des avantages à la Suisse, estime l'horloger Stephen Forsey, établi depuis 1992 à La Chaux-de-Fonds.

Né en Angleterre, établi à La Chaux-de-Fonds depuis 1992, Stephen Forsey, copropriétaire de la marque horlogère Greubel Forsey, considère que la victoire du Brexit à 52% est "assez surprenante". Il en retient comme message que les structures européennes ne conviennent pas à tous les membres de l'UE. Il reconnaît que le risque d'autres référendums ailleurs en Europe existe, mais il espère que l'Union saura trouver de nouvelles réponses. Il pense même que ce résultat "pourrait donner certains avantages à la Suisse", dont la situation se rapproche de celle du Royaume-Uni. Concernant l'avenir de son entreprise, il reste relativement serein, en raison de son caractère assez atypique (il ne fait pas de la production de masse) et qu'elle travaille avec le monde entier.

D'autres réactions dans nos éditions payantes de samedi.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BrexitRéseaux sociaux: les parlementaires suisses commentent le BrexitRéseaux sociaux: les parlementaires suisses commentent le Brexit

BrexitBrexit: du rêve au cauchemar pour les Suisses de LondresBrexit: du rêve au cauchemar pour les Suisses de Londres

Top