02.08.2015, 18:56

La biotech américaine Masimo implante son QG international à Neuchâtel

chargement

Le groupe américain Masimo International a implanté son quartier général international à Neuchâtel. Spécialisé dans la conception de systèmes non intrusifs d'analyse cardiaque ou sanguine, le groupe est présent sur les hauts de Neuchâtel depuis le 1er janvier.

Le nombre de personnes employées au quartier général devrait passer de 23 à 45 dans les cinq prochaines années, a indiqué aujourd'hui George Burridge, directeur financier du groupe. La société s'est présentée aujourd'hui au public et à la presse. Masimo International emploie 1500 collaborateurs dans divers pays d'Asie, d'Amérique et d'Europe.

L'installation à Neuchâtel de la société américaine renforce la présence dans le canton du secteur bio-médical. D'autres groupes internationaux comme Kyphon, Stryker, Celgene, Johnson & Johnson et Baxter ont établi ces dernières années des sites de production sur le Littoral ou dans les Montagnes neuchâteloises. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

BénévolatPlus d’une centaine de jeunes se sont mobilisés à travers le canton de NeuchâtelPlus d’une centaine de jeunes se sont mobilisés à travers le canton de Neuchâtel

réceptionLa Neuveville est fière d'Amélie, sa championne olympique de la jeunesseLa Neuveville est fière d'Amélie, sa championne olympique de la jeunesse

JOJ 2020Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»

AéronautiqueLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des EplaturesLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des Eplatures

MobilisationNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climatNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climat

Top