07.02.2019, 10:00

La population neuchâteloise continue de baisser: 1142 habitants de moins

chargement
La Ville de La Chaux-de-Fonds a perdu près de 700 habitants en 2018 et perd son titre de 3e ville de Suisse romande.

Démographie En février dernier, le canton de Neuchâtel annonçait la première baisse du nombre de ses habitants après seize années de hausse. Ce mouvement s’est poursuivi et, au 31 décembre 2018, la population cantonale a diminué de 1142 unités pour se fixer à 176’720 personnes, soit une chute de 0,6%. La Chaux-de-Fonds n’est plus la 3e ville de Suisse romande.

La baisse du nombre d’habitants dans le canton touche presque toutes les régions, mais surtout les Montagnes (-1,5%) et le Val-de-Travers (-1,2%). La situation est un peu moins inquiétante sur le Littoral (-0,3%) tandis que le Val-de-Ruz continue sa progression même si elle est modeste (+0,5%).

En nombre absolu, la chute la plus spectaculaire concerne La Chaux-de-Fonds qui a perdu 692 habitants: La Métropole horlogère n’en compte désormais plus que 37’941 et, de ce fait, perd son titre symbolique de troisième ville de Suisse romande derrière Genève et Lausanne.

Fribourg, 3e ville romande

Ce titre revient désormais à Fribourg. Cette dernière a enregistré fin 2018 une petite baisse de 184 habitants, mais cela lui suffit pour passer, avec 38’377 résidents légaux, devant La Chaux-de-Fonds. A noter cependant qu’une fois la fusion entérinée avec Peseux, Corcelles-Cormondrèche et Valangin, la ville de Neuchâtel, avec ses 44’432 habitants, ramènera ce titre symbolique dans le canton.

Dans sa configuration actuelle, la Ville de Neuchâtel a perdu 111 habitants en 2018 (-0,3%) à 33’355. Le Locle pour sa part en a perdu 168 (-1,6%) à 10’214. Val-de-Ruz en a gagné 81 (+0,5%) à 16’990 et Val-de-Travers en a perdu 92 (-0,9%) à 10’662.

Dans un communiqué présentant ses chiffres, le Conseil d’Etat explique qu’il n’est pas surpris par cette diminution qui démontre à ses yeux, «à quel point il est urgent de concrétiser les grands projets actuellement en discussion: réforme de la fiscalité, infrastructures de mobilité, aménagement du territoire et programme d’impulsion».

Les Portugais rentrent chez eux

Concernant les chiffres détaillés, le canton enregistre une nouvelle fois une baisse importante du nombre de ressortissants portugais (-437) tandis que le nombre de Français est en augmentation (+138).

Le Conseil d’Etat a publié également les premiers chiffres concernant les flux intercantonaux et internationaux sur la période 2012-2017. En 2012, le solde des mouvements intercantonaux était négatif (-613), mais il était largement compensé par le solde positif (2508) des mouvements internationaux. En 2017, le solde négatif intercantonal a augmenté (-861), tandis que le solde international est toujours positif mais nettement petit (362).

Concernant les mouvements intercantonaux, Neuchâtel a un solde négatif moyen pour la période 2012-2017 avec quatre communes romandes: Bienne (-60), Lausanne (-41), La Neuveville (-41) et Vully-les-Lacs (-39). Par contre, le solde est positif avec Genève (+60).
 


À lire aussi...

DémographiePopulation neuchâteloise: des chiffres inquiétantsPopulation neuchâteloise: des chiffres inquiétants

PopulationLa Chaux-de-Fonds perd son statut de troisième ville de Suisse romandeLa Chaux-de-Fonds perd son statut de troisième ville de Suisse romande

PopulationOù vont s’installer les Neuchâtelois?Où vont s’installer les Neuchâtelois?

Conseil d’EtatJean-Nat Karakash: «Il faut lever les freins pour relancer une dynamique positive»Jean-Nat Karakash: «Il faut lever les freins pour relancer une dynamique positive»

PopulationDémographie: ruée vers les Franches-MontagnesDémographie: ruée vers les Franches-Montagnes

Top